Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Construction d'un Centre de technologies avancées à Sherbrooke Le premier ministre annonce un investissement de 8 465 000 $

Sherbrooke, le 19 décembre 2006 – Le premier ministre du Québec et député de Sherbrooke, Jean Charest, en compagnie du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Raymond Bachand, et de la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la région de l'Estrie, Monique Gagnon-Tremblay, annonce un investissement de 8 465 000 $ pour la construction d’un Centre de technologies avancées (CTA). Le CTA est mis sur pied avec la collaboration de l’entreprise BRP et de l’Université de Sherbrooke pour développer de nouvelles technologies dans le domaine des véhicules récréatifs motorisés. Le coût total du projet s'élève à plus de 36,3 M$.

« Aujourd’hui, un partenariat solide s’installe entre deux joueurs de haut calibre. Le Centre de technologies fera en sorte que les travaux de nos chercheurs se transforment plus vite en produits commercialisables, en emplois, bref, en création de richesse pour tous », a déclaré le premier ministre.

Le CTA vise à atteindre quatre objectifs :

  • faire une recherche de pointe afin de développer des technologies avancées dans le domaine des véhicules récréatifs motorisés;
  • former un personnel hautement qualifié détenteur d’un diplôme de maîtrise ou de doctorat en génie;
  • développer la relève en génie, plus particulièrement dans le domaine des produits récréatifs;
  • contribuer au développement socioéconomique de l’Estrie et du Québec.

Érigé dans le tout nouveau Parc de recherche et d’innovation de l’Université de Sherbrooke, le Centre favorisera l’interaction entre les chercheurs universitaires, les ingénieurs de BRP ainsi que plusieurs partenaires : les universités, les centres de recherche publics et les entreprises. D’ici 2011, le CTA prévoit mettre au point des nouvelles technologies et offrir une formation de haute qualité aux professionnels de la recherche.

« Tous les projets de recherche du nouveau centre permettront le développement de nouvelles technologies avancées qui, à leur tour, seront exploitées par BRP pour le secteur des véhicules récréatifs motorisés, ou par des entreprises actives dans d'autres secteurs économiques », a soutenu monsieur Bachand.

La création du CTA est un bel exemple de réalisation qui s'inscrit dans les objectifs de la stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation lancée le 4 décembre dernier, tout particulièrement dans le domaine du développement de la recherche, de la formation de la main-d’œuvre et du transfert technologique.

« Ce projet aura des retombées économiques importantes sur notre région, notamment en créant une cinquantaine d'emplois à temps plein et en ouvrant davantage l'Estrie au marché international », a affirmé madame Gagnon-Tremblay.

L'aide financière provient du Programme de soutien à la recherche du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation. Ce programme se répartit en trois volets qui ont pour objet de soutenir des projets ou des initiatives des milieux de la recherche et de l'innovation.

« La création de richesse passe inévitablement par l'innovation et la recherche. En nous concentrant sur la valorisation de l’innovation, nous allons mettre à profit une force créative qui a fait notre renommée à travers le monde, et qui fera notre prospérité dans le monde de demain », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017