Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Centre mère-enfant du Centre hospitalier universitaire de Québec Le premier ministre Jean Charest et le ministre Philippe Couillard participent au lancement du programme CLICK

Québec, le 28 août 2007 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la Capitale-Nationale, Philippe Couillard, ont assisté ce matin au lancement du programme CLICK au Centre mère-enfant du Centre hospitalier universitaire de Québec. Ce programme qui unit Microsoft Canada, le Réseau Santé-Enfants, le CHUQ et la fondation du centre hospitalier, permettra notamment de fournir aux enfants hospitalisés du Centre mère-enfant des consoles de jeu, du matériel informatique, des logiciels et des connexions sans fil, et ce, même dans leur lit d’hôpital. Il s’agit du deuxième projet du genre au Canada et le premier au Québec.

Monsieur Charest a d’entrée de jeu tenu à souligner l’implication sociale dont font preuve les intervenants dans ce projet d’envergure. « Nos jeunes patients reçoivent des soins de très haute qualité dans nos établissements de santé québécois. Tout le personnel et les professionnels se mobilisent afin de leur donner l’attention toute particulière qu’ils nécessitent. Aussi, nous convenons tous qu’il importe de leur fournir un environnement convivial et rassurant. En utilisant les nouvelles technologies de l’information pour favoriser le rétablissement des enfants, nous innovons et intervenons directement auprès de ces derniers et de leur famille. Nous ne pouvons que nous réjouir de recevoir une pareille contribution de partenaires privés. Il s’agit d’un partenariat fort heureux. »

Pour sa part, le ministre Couillard a précisé que le projet est un exemple concret des possibilités qu’offrent les nouvelles technologies dans le secteur de la santé : « Nous avons beaucoup investi afin de moderniser notre réseau et la pratique de la médecine dans nos établissements. Aujourd’hui, nous nous réjouissons de la nature de ce projet d’informatisation. Il permettra aux enfants de rester en contact avec leur école, leur famille et leurs amis, alors que la maladie les confine à l’hôpital. Aujourd’hui, les jeunes maîtrisent l’ordinateur, s’informent et communiquent sur Internet, démontrent une habileté déconcertante sur les consoles de jeu vidéo. Cette initiative mise donc sur des savoir-faire qui viennent naturellement aux enfants. Tout cela ne peut que contrer l’isolement qui pourrait se manifester lors de leur séjour et ainsi favoriser leur guérison. »

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017