Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Bilan des réalisations gouvernementales des derniers mois Nous jetons les bases d’un nouveau Québec

Québec, le 8 décembre 2017. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a procédé aujourd’hui au bilan des réalisations des derniers mois du gouvernement.

« Nous avions un plan, nous l’avons appliqué et il fonctionne. Ce plan nous a permis de redresser les finances publiques, de faire rouler l’économie et d’investir dans les priorités des Québécoises et des Québécois, soit la santé et l’éducation. Aujourd’hui, le Québec se porte mieux », a déclaré le premier ministre.

Le premier ministre a souligné l’excellente performance de l’économie québécoise avec la création de 218 000 emplois depuis l’élection de 2014, le taux de chômage qui est à un creux historique, le PIB qui est en croissance, la cote de crédit du Québec qui a été rehaussée ainsi que le salaire et le pouvoir d’achat des Québécois qui croissent de façon plus rapide qu’ailleurs au Canada.

La rigueur budgétaire et la bonne performance de l’économie ont permis au gouvernement de procéder à d’importantes baisses d’impôts et de taxes. Parmi les mesures destinées à réduire le fardeau des familles du Québec, le premier ministre a souligné les baisses d’impôts pour 4,2 millions de contribuables, l’aide de 100 $ par enfant pour l’achat de fournitures scolaires et la plus importante révision de la taxe scolaire depuis 25 ans.

« Sans économie performante, sans finances publiques en ordre, le gouvernement n’aurait pu procéder à des baisses de taxes et d’impôts. Les marges de manœuvre dégagées ne sont pas celles du gouvernement : ce sont celles des Québécoises et Québécois, et elles nous permettent de jeter les bases du nouveau Québec », a soutenu le premier ministre.

Les marges de manœuvre permettent d’améliorer la qualité de vie des familles, d’investir davantage en santé et en éducation et de s’attaquer aux problématiques de pénurie de main-d’œuvre. Alors que nous sommes déjà considérés comme les champions au Canada en la matière, nous irons encore plus loin en déposant un nouveau plan de lutte à la pauvreté.

« Ce qui contribue au développement social du Québec, c’est une économie forte et prospère, un peuple qui a confiance en l’avenir et des familles qui bénéficient d’une meilleure sécurité financière et qui peuvent réaliser leurs projets. Ensemble, continuons de bâtir un nouveau Québec », a conclu le premier ministre.

Bilan législatif

Au niveau parlementaire, nous avons ouvert la session en recevant pour la première fois de l’histoire la première ministre de l’Ontario, madame Kathleen Wynne. Une vingtaine de projets de loi ont été adoptés cette session. En matière de santé, le projet de loi 148 permet une meilleure protection du public quant à l’achat de médicaments génériques. Également en santé, le projet de loi 130 permettra d’éviter les ruptures de service en assurant une meilleure répartition des spécialistes dans les hôpitaux de toutes les régions. En éducation, le projet de loi 144 nous amènera les outils nécessaires pour lutter contre les écoles illégales. Le projet de loi 166 déposé hier portant sur la réforme du système de taxation scolaire viendra quant à lui régler un vieux problème d’équité concernant la taxe foncière scolaire. Deux projets de loi feront également l’objet d’un vote ce matin : le projet de loi 143 favorisant la préparation scolaire à la petite enfance et le projet de loi 151, qui vient répondre à la problématique de violence sexuelle sur les campus universitaires.

Nous avons également adopté le projet de loi 133 concernant l’uniforme des policiers, le projet de loi 121 octroyant des pouvoirs accrus à la ville de Montréal, le projet de loi 62 favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État et visant notamment à encadrer les demandes d’accommodements pour un motif religieux dans certains organismes, le projet de loi 134 en matière de protection du consommateur touchant notamment les cartes de fidélisation puis, en matière d’intégrité, le projet de loi 108 créant l’autorité des marchés publics et répondant à la recommandation numéro un de la commission Charbonneau. Incidemment, plus de 80 % de ses recommandations sont réalisées ou en voie de l’être. Enfin, le projet de loi 139 sur les offices jeunesse permettra entre autres aux Québécois de raffermir leurs liens avec les autres jeunes du Canada.

-30-


Online as of: December 8, 2017


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017