Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques Le Québec mobilise ses partenaires de la Francophonie pour le climat

Paris, le 9 décembre 2015. – C’est aujourd’hui qu’a eu lieu la Journée Québec au Pavillon de la Francophonie de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en présence du  premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, de la Secrétaire générale de la Francophonie, Son Excellence Mme Michaëlle Jean, et du président fondateur de la Fondation Sedna et ambassadeur honorifique de la vague verte de l’ONU, M. Jean Lemire. Organisée par le gouvernement du Québec en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable, cette journée avait pour objectif de rassembler différents décideurs, experts et représentants de la société civile et du secteur privé, afin d’échanger sur différentes perspectives de coopération climatique en Francophonie.

« Cette journée met la table pour une collaboration accrue avec les pays francophones en matière de lutte contre les changements climatiques. Notre engagement, c’est d’appuyer les pays francophones dans leurs efforts de développement et d’adaptation face aux changements climatiques, tout en respectant les principes du développement durable. Pour ce faire, un partage d’expertise s’appuyant sur un dialogue constructif et des partenariats solides ainsi qu’une collaboration étroite avec l’OIF et ses pays membres sont incontournables », a déclaré le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard.

Deux ateliers ayant pour thèmes « L’intégration des enjeux climatiques aux politiques publiques » et « Une action concertée pour une lutte efficace contre les changements climatiques » ont été organisés afin d’échanger sur les actions du Québec face à la lutte contre les changements climatiques et sur les initiatives de partage d’expertise pouvant être mises en place au sein de l’espace francophone. Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, a d’ailleurs participé au premier atelier.

Finalement, M. Couillard et M. Lemire ont remis à la Secrétaire générale, au nom des générations futures, un cadre symbolique qui rappelle la campagne Dessine la Terre, une initiative de la Fondation Sedna qui vise à recueillir des milliers de dessins d'enfants du Québec et d'ailleurs, afin de leur permettre de s’exprimer quant à l’avenir de leur planète. En septembre dernier, le gouvernement du Québec s’est officiellement associé au projet lors du lancement de la campagne à Montréal, qui s’est déroulé en présence des coprésidents du comité de négociation de l’Accord de Paris sur le climat, M. Ahmed Djoghlaf et M. Daniel A. Reifsnyder.

« Nous devons agir maintenant pour notre génération, mais surtout pour celles qui nous suivront. À travers le projet Dessine la terre, la Fondation Sedna et le gouvernement du Québec portent le message d’enfants du monde entier. Ces dessins sont autant de témoignages des aspirations et des préoccupations des générations futures quant à l’avenir de la planète. Ces jeunes nous montrent la voie et expriment leur désir de sensibiliser les représentants des pays à l’importance de notre environnement. C’est pour eux que le Québec a choisi d’être partie prenante de la solution », a conclu le premier ministre.

-30-


Online as of: December 9, 2015


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017