Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Conférence Québec-UNESCO Le premier ministre Philippe Couillard lance l’Appel de Québec et invite la communauté internationale à agir pour combattre et prévenir la radicalisation menant à la violence

Québec, le 1er novembre 2016. – L’Appel de Québec a été lancé lors de la dernière journée de la Conférence Québec-UNESCO « Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble » par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre. Invitant la société civile, les chercheurs, les gouvernements et les organisations privées à s’unir autour d’un même but, ce document phare de la Conférence qui s’achève aujourd’hui appelle à la concertation, à la mobilisation et surtout, à l’action.

« La Conférence Québec-UNESCO s’achève alors que plus de 500 participants représentant près de 70 pays se sont réunis pour aborder de front la question de la radicalisation menant à la violence. Nous avons pu bénéficier d’une diversité exceptionnelle de points de vue, d’approches, de solutions. Le Québec répond ainsi d’une seule voix à l’appel du Secrétaire général des Nations Unies à promouvoir les principes et valeurs consacrés par les instruments internationaux de droits de la personne en rempart contre la violence et la haine.

Notre responsabilité commune est d’offrir à nos citoyens, et particulièrement à nos jeunes, les outils nécessaires pour qu’ils puissent s’accomplir et se réaliser pleinement. Il faut nous engager à utiliser les nouvelles technologies comme des outils de prévention de la radicalisation violente, par des contre-discours qui favorisent l’éducation, l’esprit critique et le dialogue. Faisons de cet appel le véhicule de nos ambitions »,  a déclaré le premier ministre du Québec.

« Je me réjouis de l’étroite collaboration développée entre le Gouvernement du Québec et l’UNESCO depuis la présence du Québec au sein de la délégation. Les annonces du dépôt de projet de création de la Chaire UNESCO sur la lutte contre la radicalisation ainsi que le projet « Prévention de l’extrémisme violent via le renforcement des capacités des jeunes en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie » en sont l’illustration parfaite. Je me réjouis également de la teneur des travaux que nous avons tenus lors des deux derniers jours. L’Appel de Québec est la somme des contributions de nos conférenciers et de nos participants, la somme de nos expériences, de nos expertises, de nos témoignages. J’invite les Québécois à se joindre à l’appel d’ouverture et d’action lancé aujourd’hui », a énoncé la ministre Christine St-Pierre.

Pour en savoir plus sur la Conférence, consultez le site Internet : Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. http://fr.unesco.org/ConfQcUNESCO/home.  

-30-


Online as of: November 1er, 2016


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017