Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Visite inaugurale du parc national Tursujuq Développer le Nord-du-Québec dans le respect des populations et de l’environnement

Umiujaq, le 27 octobre 2017. — Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, en compagnie de Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et de Parcs, de Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones, ainsi que de Jean Boucher, député d’Ungava, a fait une visite inaugurale du parc national Tursujuq. Il s’agit du quatrième parc national au Nunavik. L’aménagement de parcs nationaux au Nunavik découle à la fois d’engagements pris par le Gouvernement du Québec dans le cadre du Plan d’action stratégique sur les aires protégées, du Plan Nord et de l’Entente de partenariat sur le développement économique et communautaire au Nunavik.

D’une superficie de 26 107 kilomètres carrés, le parc national Tursujuq est le plus vaste au Québec. Il compte parmi ses principaux attraits des vestiges d’une occupation humaine datant de plus de 3000 ans et d’anciens postes de traite autrefois utilisés par les Inuits et les Cris. Ce territoire immense est notamment reconnu pour les eaux saumâtres du lac Tasiujaq, sa population unique de phoques d’eau douce, la majestueuse chute Nastapoka ainsi que pour le double cratère météoritique du lac Wiyâshâkimî, le deuxième lac naturel en superficie du Québec.

Comme pour les parcs Pingualuit, Kuururjuaq et Ulittaniujalik, c’est l’Administration régionale Kativik (ARK) qui en assure l’exploitation. La création du parc national Tursujuq a favorisé la construction d’une route reliant le village d’Umiujaq au lac Tasiujaq, laquelle s’avère très utile pour les résidents.

Citations :

« Le territoire québécois situé au nord du 49e parallèle possède un potentiel immense. C’est pourquoi nous avons lancé le Plan Nord, pour créer des emplois et de la richesse tant pour les communautés nordiques que pour l’ensemble des Québécoises et Québécois, dans le respect des populations du Nord et de l’environnement. D’ailleurs, nous visons, d’ici 2020, à ce que 20 % du territoire du Plan Nord soit constitué d’aires protégées. L’inauguration d’aujourd’hui démontre de façon claire l’importance que notre gouvernement accorde à la création de ces dernières et, par le fait même, à la préservation de notre biodiversité. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Consacrés en priorité à la préservation du patrimoine naturel, les parcs nationaux contribuent à l’amélioration de la qualité de vie des communautés locales. Ce sont des lieux de contact privilégié avec la nature ainsi que des leviers de développement et de diversification économiques pour plusieurs régions du Québec. »

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

« Chaque visite dans le Nord-du-Québec est une occasion pour moi de redécouvrir la grande richesse de ce coin de pays, et le parc Tursujuq est l’une de ses richesses. Il contribuera à faire rayonner l’histoire et les cultures autochtones locales, celles des Cris et des Inuits. J’espère que cette inauguration incitera la population à s’intéresser davantage aux communautés autochtones dont les traditions sont au cœur même de ce parc. »

Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones

« Les parcs nationaux situés au Nunavik sont autant de lieux où se pratiquent les activités traditionnelles. Tursujuq ne fait pas exception, lui qui regorge de riches sites historiques de cultures inuite et crie. Le parc est un endroit privilégié où l’aventure trouve son nid au cœur d’une faune unique et d’une flore diversifiée. Soyons fiers de le voir reconnu à sa juste valeur. »

Jean Boucher, député d’Ungava

-30-


Online as of: October 27, 2017


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017