Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Entente-cadre entre le gouvernement du Québec et le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec Des gestes concrets pour aider les jeunes du Saguenay–Lac-Saint-Jean à intégrer le marché du travail

La Baie, le 27 mai 2016. – Le premier ministre du Québec, responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et député de Roberval, Philippe Couillard, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, François Blais, et le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Serge Simard, se réjouissent des répercussions positives pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean de la conclusion récente d’une entente-cadre avec le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec. Les carrefours jeunesse-emploi de la région recevront donc un financement minimal de 1,9 million de dollars par année sur 3 ans.

« Le Québec fait face à de nombreux défis démographiques, dont le vieillissement de la population et la rareté de la main-d’œuvre qualifiée. Au cours des prochaines années, des milliers d’emplois devront être pourvus. Notre gouvernement veut donc s’assurer que la relève sera prête à prendre le flambeau. Pour ce faire, nous voulons mieux outiller les jeunes pour intégrer le marché de l’emploi, et c’est exactement ce que cette entente nous permettra de faire. Grâce à ce partenariat avec le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec, nous pourrons accompagner un plus grand nombre de jeunes Québécois dans leurs démarches pour accéder à un emploi. Ensemble, donnons à notre relève les moyens de bâtir un Québec fort et prospère », a précisé le premier ministre.

« Le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec et notre gouvernement partagent le même objectif, soit celui de mobiliser tous ces jeunes pour répondre à nos besoins criants de main-d’œuvre actuels et futurs, et leur assurer les meilleures chances de succès. Par leur expertise et leur présence dans toutes les régions du Québec, les CJE sont des partenaires de premier plan d’Emploi-Québec pour aider les jeunes à intégrer le marché du travail et à réaliser leurs ambitions professionnelles », a affirmé le ministre Blais.

« En travaillant de concert avec ses partenaires locaux, notre gouvernement favorise une stabilité du marché de l’emploi saguenéen. J’ai confiance que cette entente sera bénéfique pour notre région, et je me réjouis des effets positifs qu’elle engendrera pour sa prospérité », a déclaré le député de Dubuc.

L’entente-cadre avec le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec garantit un financement minimal de 45,7 millions de dollars par an pour les 3 prochaines années. Elle prévoit que les services offerts par les carrefours jeunesse-emploi seront orientés vers l’intégration à l’emploi et viseront prioritairement, mais non exclusivement, les jeunes âgés de moins de 35 ans qui sont prestataires d’une aide financière de dernier recours, les jeunes prestataires de l’assurance-emploi et les jeunes participant au Programme objectif emploi, advenant l’adoption du projet de loi no 70 par l’Assemblée nationale du Québec.

-30-


Online as of: May 27, 2016


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017