Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

75e anniversaire du droit de vote et d’éligibilité des femmes Le gouvernement du Québec honore la mémoire de Thérèse Casgrain

Québec, le 22 avril 2015. – À l’occasion du 75e anniversaire de l’obtention du droit de vote et d’éligibilité des Québécoises aux élections provinciales, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre responsable de la Condition féminine, Stéphanie Vallée, honorent la mémoire de Thérèse Casgrain en reconnaissance de son engagement dans la vie démocratique québécoise et de ses actions visant l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ainsi, le Prix Égalité est renommé « Prix Égalité-Thérèse Casgrain ». Instauré en 2007 par le gouvernement du Québec, le Prix Égalité récompense des projets réalisés par des organismes publics, parapublics, privés ou communautaires qui favorisent l’égalité entre les femmes et les hommes.

« Par cet hommage, notre gouvernement veut honorer cette grande Québécoise qui a inspiré tant de femmes à s’engager dans la vie publique. Elle a consacré sa vie à lutter contre les inégalités sous toutes leurs formes, pour une société soucieuse d’encourager l’épanouissement de toutes ses citoyennes et de tous ses citoyens », a déclaré le premier ministre.

Hommage à la contribution des femmes à la vie publique québécoise

À l’occasion d’une motion présentée à l’Assemblée nationale, le premier ministre a rappelé qu’il a fallu attendre au 18 avril 1940 pour voir adopter le projet de loi soutenu par le premier ministre libéral Joseph-Adélard Godbout, à 67 voix contre 9, afin que les Québécoises puissent voter aux élections provinciales et occuper des postes électifs à l’Assemblée nationale. Auparavant, les démarches des militantes pour le droit de vote des femmes avaient mené au dépôt de 13 projets de loi de 1922 à 1939, tous rejetés après avoir été débattus.

En plus de souligner l’engagement de Mme Thérèse Casgrain, le premier ministre a aussi rendu hommage aux pionnières du mouvement féministe québécois à l’origine du droit de vote des femmes, dont Mmes Marie Lacoste-Gérin-Lajoie et Idola Saint-Jean, ainsi qu’à Mme Marie-Claire Kirkland, première femme élue et nommée à un poste ministériel sous le gouvernement libéral de Jean Lesage. Depuis 2012, ces femmes d’exception sont représentées par un monument en hommage aux femmes en politique, devant  la façade sud de l'hôtel du Parlement.

À l’occasion de cette commémoration, le premier ministre a tenu à saluer l’apport des femmes ayant occupé la fonction de députée ainsi que celle de ministre à l’Assemblée nationale, et qui sont à l’origine de nombre de lois progressistes en matière d’égalité, dont celles portant sur la capacité juridique de la femme mariée (1964), sur l’égalité économique des époux (1989), sur le paiement des pensions alimentaires (1995), sur l’équité salariale (1996), sur les conjoints de fait (1999) et sur l’inclusion du principe de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne (2008).

« Je souhaite que les Québécoises soient encore plus nombreuses à nous représenter à l’avenir, puisqu’elles n’ont jamais occupé plus de 33 % des sièges à l’Assemblée nationale. En effet, collectivement, nous gagnons à les voir prendre la place qui correspond à leur réelle contribution au sein de notre société », a conclu la ministre Stéphanie Vallée.
 

-30-


Online as of: July 16, 2015


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017