Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

La première ministre salue la canonisation de Marie de l’Incarnation et de François de Laval

Québec, le 3 avril 2014  La première ministre du Québec, Pauline Marois, se réjouit de la canonisation équipollente des deux premiers saints de la ville de Québec, mère Marie de l’Incarnation et Mgr François de Laval, annoncée aujourd’hui au Vatican par le pape François. Cette décision vient souligner le parcours de ces missionnaires qui ont donné leur vie pour les Amériques.

« Ces deux canonisations sont un formidable hommage que l’on rend à des personnalités fondatrices de notre nation et dont l’héritage est encore bien vivant à travers certaines institutions importantes de la ville de Québec et de partout au Québec », a déclaré la première ministre.

Mgr François de Laval, né François de Montmorency-Laval en 1623 à Montigny-sur-Avre (France) et mort en 1708 à Québec, est le premier évêque de Québec (1674-1685) et le fondateur du Séminaire de Québec (1663) qui deviendra le Petit Séminaire de Québec puis le Collège François-de-Laval. Membre du Conseil souverain créé par Louis XIV pour administrer la colonie de la Nouvelle-France, il sera gouverneur général de la Nouvelle-France à deux reprises, en 1663 et en 1682.

Mère Marie de l’Incarnation, née Marie Guyart en 1599 à Tours (France) et morte en 1672 à Québec, est la fondatrice des Ursulines de Québec. Elle laisse aussi d’importants témoignages écrits sur les événements marquants de cette époque.

Ces canonisations, consacrant deux autres personnages historiques du Québec, s’ajoutent à celles du frère André, de Marguerite Bourgeoys, de Marguerite d'Youville et de Kateri Tekakwitha. Le tombeau de Mgr François de Laval se trouve dans la basilique-cathédrale de Notre-Dame-de-Québec et celui de mère Marie de l’Incarnation, à la chapelle des Ursulines, à Québec.

-30-


Online as of: July 16, 2015


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017