Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Sommet sur le transport aérien régional Améliorer la qualité de vie des québécois en leur permettant de se déplacer plus facilement et plus rapidement

Lévis, le 2 février 2018. — Au terme d’un Sommet sur le transport aérien régional, qui réunissait plus de 300 personnes, le Gouvernement du Québec a annoncé huit mesures qui permettront d’améliorer le transport aérien régional au Québec :

  1. Mise en place d’un nouveau Programme d’aide pour les infrastructures aéroportuaires régionales. Ce programme, plus généreux que celui qui était en vigueur il y a quelques années, permettra de financer une multitude de travaux liés aux infrastructures et aux équipements nécessaires aux bonnes opérations d’un aéroport. Il suffit de penser par exemple aux pistes, au balisage lumineux, aux bâtiments d’accueil, ou aux stations automatisées d’observation météorologique.
  2. Mise en place d’un programme d’aide pour la desserte aérienne régionale. L’objectif est d’améliorer et de développer les services offerts par les transporteurs aériens déjà présents au Québec et d’encourager la venue de nouveaux acteurs.
  3. Simplification et bonification du programme de réduction des tarifs aériens déjà en place. Le Programme de remboursement des tarifs aériens sera élargi aux régions de l’Abitibi-Témiscamingue, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie, du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord. Il sera bonifié autant pour le pourcentage de prise en charge que pour le plafond.
  4. Réflexion afin de présenter rapidement des mesures concrètes pour que les Québécoises et Québécois puissent visiter nos régions à plus faible coût. D’une part, ceci permettrait d’augmenter considérablement la demande pour les vols intérieurs et, d’autre part, générerait de nouvelles recettes touristiques et d’importantes retombées économiques qui seraient profitables pour le Québec tout entier. Le ministère des Transports travaillera avec le ministère du Tourisme, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec et les compagnies aériennes présentes sur le territoire pour mettre au point cette mesure.
  5. Création d’un canal de communication spécifique au transport aérien avec le gouvernement fédéral. Il nous permettra de communiquer au sujet des préoccupations que vous nous avez exprimées aujourd’hui, et tout au long de nos consultations.
  6. Gérer plus efficacement les déplacements des employés de l’État dans les régions du Québec. Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et Président du Conseil du trésor, Pierre Arcand, aura le mandat de réaliser une stratégie intégrée en transport aérien pour le Gouvernement du Québec.
  7. Création d’un groupe de travail national permanent qui aura pour mandat :
    • d’examiner en continu les mesures gouvernementales mises en place;
    • d’identifier les éléments pouvant faire l’objet de représentations par le Gouvernement du Québec vis-à-vis du gouvernement fédéral;
    • de réaliser des projets communs pour l’industrie tels que la promotion du transport aérien en région et la réalisation d’études;
    • de se pencher sur la question du nolisement d’aéronefs, un aspect essentiel à la mise en œuvre du Plan Nord et au développement de l’économie du Québec;
    • De réfléchir à l’opportunité de mettre en place un programme de prix plancher pour certaines dessertes régionales, impliquant un mécanisme de compensation financière permettant d’assurer le respect du prix plancher;
    • d’analyser les coûts et la portée de l’option d’abolir la TVQ, mais également de voir dans quelle mesure il s’agirait de la meilleure option pour réduire les coûts des billets;
    • d’analyser si les coûts associés à une telle mesure auraient les effets escomptés et s’il ne serait pas mieux de les allouer autrement pour maximiser les bénéfices aux citoyens.
  8. Création de comités régionaux qui auront le mandat :
    • d’identifier les orientations prioritaires concernant le développement du transport aérien de leur région;
    • de faire évoluer les solutions proposées par les milieux en veillant à favoriser une synergie entre les transporteurs et les différents acteurs socio-économiques liés au transport aérien régional;
    • de faire progresser l’organisation et l’offre en matière de transport aérien dans les régions qui sont difficiles d’accès, mal ou non desservies par le réseau routier;
    • de développer des forfaits touristiques intégrant les services aériens afin de mettre en marché l’offre touristique régionale.

Le financement consenti à ces différentes mesures sera connu au dépôt du prochain budget. Les modalités de ces programmes seront pour leur part précisées ultérieurement.

Citations :

« Nous souhaitons permettre à celles et ceux qui font le choix de vivre en région de se déplacer à des coûts abordables et, à toutes les Québécoises et Québécois qui souhaitent visiter les régions, d’avoir les moyens de le faire plus facilement. Nous voulons également que la capacité à démarrer et à croître des entreprises soit la plus équitable possible entre nos régions. Pour y parvenir, notre gouvernement est déterminé à agir rapidement et à travailler avec les différents partenaires socio-économiques liés au transport aérien régional pour trouver des solutions durables et bénéfiques pour tous. Ensemble, bâtissons le nouveau Québec, où les transports sont modernes, attrayants et efficaces. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Aujourd’hui, nous posons le premier jalon d’une stratégie intégrée de développement du transport aérien régional. Nous avons convié l’ensemble de nos partenaires à un grand travail de collaboration et je suis convaincue que le travail accompli nous permettra d’aller encore plus loin. Nos objectifs sont clairs depuis le départ et c’est pourquoi nous mettons en place des mesures qui répondent aux préoccupations et aux demandes des principaux intervenants en matière de transport aérien. »

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

-30-


Online as of: Febuary 2, 2018


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018