Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Plan global de développement du Zoo sauvage de Saint‑Félicien « Investir dans le Zoo sauvage de Saint-Félicien, c’est investir dans l’économie régionale et dans l’industrie touristique québécoise » - Philippe Couillard

Saint-Félicien, le 15 février 2016.–  Le premier ministre du Québec, ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et député de Roberval, Philippe Couillard, la ministre du Tourisme, ministre responsable de la Mauricie et députée de Laviolette, Julie Boulet, et le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Serge Simard, ont annoncé un investissement du gouvernement du Québec de 26 millions de dollars au Zoo sauvage de Saint-Félicien pour la réalisation de son Plan global de développement. Retombée directe du Sommet économique régional du Saguenay−Lac-Saint-Jean, ce projet innovant permettra d’offrir l’une des expériences touristiques les plus fortes, les plus marquantes et les plus significatives au Québec et au Canada.  

« L’annonce d’aujourd’hui est un autre geste concret en lien avec l'un des objectifs fixés lors du Sommet économique régional du Saguenay−Lac-Saint-Jean. Des initiatives comme celles du Zoo sauvage de Saint-Félicien méritent d’être soutenues par le gouvernement du Québec, puisqu’elles stimulent l'entrepreneuriat et l'innovation et dynamisent la région. Ce projet profitera fort certainement à de nombreux entrepreneurs et commerçants de la région qui jouiront d’une augmentation de l’achalandage touristique. Investir dans le Zoo sauvage de Saint-Félicien, c’est investir dans l’économie régionale et dans l’industrie touristique québécoise », a affirmé le premier ministre.

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien est déjà reconnu comme étant l’attrait touristique du Saguenay−Lac-Saint-Jean qui attire annuellement le plus de visiteurs dans la région. L’an dernier, plus de 160 000 visiteurs ont été accueillis. De ce nombre, on compte plus de 37 % de touristes en provenance de destinations hors Québec. La réalisation de ce plan s’échelonnera de 2016 à 2021 inclusivement et nécessitera des investissements totalisant 32,5 millions de dollars. Les investissements serviront à améliorer l’expérience client notamment par l’ajout d’activités et la bonification des habitats des animaux et des parcours. Ce projet devrait faire  augmenter l’achalandage de près de 25 % pour atteindre quelque 200 000 visiteurs à moyen terme.  

« Le Zoo sauvage de Saint-Félicien est un attrait de calibre international et contribue sans contredit à amener des touristes du Québec et des quatre coins du monde dans la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean et au Québec. Il constitue un bel exemple entrepreneurial qui, par le renouvellement de son produit, bonifie l’offre touristique afin d’attirer davantage de visiteurs québécois, canadiens et internationaux. Avec cet investissement, notre gouvernement poursuit son engagement à atteindre les objectifs du Plan de développement de l’industrie touristique du Québec 2012-2020. Merci aux promoteurs, à tous les acteurs touristiques et aux entrepreneurs du Saguenay−Lac-Saint-Jean qui y participent ensemble de façon éloquente », a conclu la ministre du Tourisme.

Rappelons que cette annonce découle directement du Sommet économique régional du Saguenay−Lac-Saint-Jean. 

« Le Sommet économique régional de juin dernier a permis de définir des champs d’intervention stratégiques visant à assurer la prospérité de la région pour les dix prochaines années. Les consultations ayant mené au Sommet ont fait ressortir l’importance du tourisme comme secteur structurant, qui comprend notamment le Zoo sauvage de Saint-Félicien comme pilier de la stratégie touristique régionale », a affirmé M. Simard.

-30-


Online as of: Febuary 15, 2016


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017