Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Jacques Viens

Né le 3 octobre 1947 à Amos, en Abitibi.

Études au collège d’Amos, au collège de Rouyn ainsi qu’à l’Université Laval (LL.L en 1970).

Admis au Barreau du Québec en 1971, il a fondé, à Amos, un cabinet d’avocat et, jusqu’à sa nomination à la Cour supérieure du Québec, le 29 juin 1984, à l’âge de 36 ans, il a pratiqué le droit en société avec, entre autres, Me François Godbout, maintenant juge retraité à la Cour du Québec, et Me Guy Gagnon, maintenant juge à la Cour d’appel du Québec.

Il s’est impliqué dans plusieurs organismes communautaires, a été administrateur à l’hôpital Hôtel-Dieu d’Amos ainsi qu’à la cathédrale d’Amos et entraîneur au hockey mineur. Il est membre du Club Rotary d’Amos depuis 1971.

À la Cour supérieure du Québec, il a assumé la responsabilité du district judiciaire d’Abitibi pendant plus de vingt-cinq ans, incluant le territoire du Nunavik à compter du moment où la Cour supérieure a été autorisée à y siéger, soit au début des années 1990. Il a d’ailleurs présidé les premiers procès criminels avec jury (assises) tenus à Kuujjuarapik, à Kuujjuaq et à Puvirnituq.

Pendant plusieurs années, il a fait partie du groupe de juges offrant, chaque automne, une formation d’une semaine à tous les nouveaux juges de la Cour supérieure.

De 2010 à 2013, il a siégé régulièrement comme juge ad hoc à la Cour d’appel du Québec.

Il a choisi de prendre sa retraite le 1er octobre 2014, après plus de trente ans à la Cour supérieure du Québec.

Le 20 mai 1972, il a épousé, à Jonquière, Hélène Deschesnes, bachelière en psychologie, et de leur union sont nés quatre garçons : Jean-Mathieu, comptable agréé, Pierre-André, ingénieur minier et analyste financier, Christian, pharmacien, et Daniel, médecin spécialiste. Ils ont maintenant six petits-enfants.


Mise en ligne : 21 décembre 2016


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017