Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission Québec Chine 2005 Un succès qui permet au Québec d'approfondir ses liens avec la Chine

Jinan, le 28 septembre 2005 – Au terme de la troisième et dernière étape de leur mission en Chine, le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et la ministre des Relations internationales et responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, ont dressé un bilan positif de leur voyage : « Après 23 séminaires rassemblant plus de 1 600 participants, après 636 rendez-vous entre entreprises chinoises et québécoises, après la signature de plus de 20 ententes de coopération et de partenariat, nous pouvons aujourd'hui dire que nous avons dépassé les objectifs que nous nous étions fixés », a souligné monsieur Charest.

Le premier ministre a également rappelé que le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, monsieur Claude Béchard, poursuit jusqu'à jeudi les rencontres d'affaires à Guangzhou en compagnie d'entreprises et d'institutions québécoises. « Plusieurs des participants ont réussi à créer des liens avec leurs homologues chinois qui ont ou qui vont peut-être déboucher sur des contrats ou des collaborations importantes. C'est notamment le cas de plusieurs universités et entreprises d'un peu partout au Québec et même des Îles-de-la-Madeleine ».

Le premier ministre a profité de sa dernière journée de mission, qui se déroulait à Jinan, pour rencontrer le gouverneur du Shandong, monsieur Han Yuqun, et ratifier une déclaration de coopération entre les deux gouvernements. « Cette entente exprime notre désir commun de collaborer dans des secteurs tels que les relations gouvernementales, la culture et le tourisme ainsi que l'éducation et la formation. Concrètement, elle permettra, par exemple, d'étudier la possibilité d'accroître la formation intensive offerte par le Québec aux avocats, juges et policiers du Shandong ».

La visite de Mission Québec Chine 2005 s'est inscrite dans la foulée de l'appel fait par le président chinois, monsieur Hu Jintao, pour la mise en place d'un nouveau partenariat stratégique entre la Chine et le Canada.

Comme il l'avait fait lors de son entretien avec le président chinois, à Gatineau le 9 septembre dernier, le premier ministre a profité de ses rencontres avec le ministre de l'Éducation, le vice-ministre des Affaires étrangères, la vice-ministre du Commerce et les maires de Beijing et Shanghai, le président du CELAP (école d'administration publique de Shanghai) et le gouverneur du Shandong pour approfondir la relation entre le Québec et la Chine. « Il est important de constater où en est la Chine à ce moment-ci puisqu'au cours des prochaines décennies, son développement aura un impact important sur notre économie et notre société. Durant cette mission, nous avons également exprimé avec force la volonté du gouvernement, des institutions et des entreprises de créer des partenariats avec la Chine », a-t-il déclaré.

Le premier ministre s'est également adressé à des étudiants et futurs diplomates ainsi qu'à des hauts fonctionnaires de l'État chinois pour expliquer et faire la promotion du Québec. Ces rencontres ont notamment permis de discuter les dossiers de la diversité culturelle et du développement durable.

Rappelons que la Mission Québec Chine 2005 est l'aboutissement de deux ans de travail. Elle a été précédée de deux séminaires d'information et de discussions destinés aux entreprises et aux institutions d'enseignement ainsi que d'une pré-mission de la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie.

-30-


Mise en ligne : 28 septembre 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017