Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Investissements de 1,4 milliard $ sur la Côte-NordLe premier ministre inaugure les travaux d'expansion d'Aluminerie Alouette à Sept-Îles

Sept-Îles, le 20 septembre 2005 – Le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, accompagné du ministre du développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Claude Béchard, ont procédé aujourd'hui, à l'inauguration des installations d'Aluminerie Alouette réalisée dans le cadre d'un projet d'expansion. « Grâce à la réalisation de cette expansion, Alouette peut non seulement poursuivre ses objectifs de croissance, mais également procéder à la création de richesse pour la région », a déclaré le premier ministre.

Au terme de cette expansion de 1,4 milliard $, Alouette devient la plus grande aluminerie des Amériques et, du même coup, la 5e au monde. D'une capacité de 550 000 tonnes d'aluminium de première fusion par année, cette usine fournira près de 20 % de la production du Québec.

Pour permettre ce projet d'expansion, le gouvernement avait annoncé, à la suite d'un appel d'offres, qu'il accordait un bloc d'énergie de 500 MW à être fourni par Hydro-Québec. En échange, Aluminerie Alouette s'est engagée à créer, d'ici 10 ans, plus de 1 000 emplois directs permanents à Sept-Îles, au Saguenay–Lac-Saint-Jean et ailleurs au Québec dans des projets de transformation de l'aluminium.

« Les projets de transformation qui découleront de cette phase d'expansion entraîneront, à leur tour, d'importants investissements et généreront des emplois en construction de même que des emplois directs permanents. Il s'agit d'un puissant apport pour le développement économique de la Côte-Nord, un apport qui renforce la position du Québec tant au chapitre de la production de l'aluminium que de sa mise en valeur », a ajouté le ministre Béchard.

« Nous devons réaliser le virage économique de la deuxième et de la troisième transformation. Nous devons tendre vers cette diversification de notre économie, à la faveur des régions, à la faveur des Québécois et dans le respect de notre milieu naturel », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 20 septembre 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017