Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Diversification économique de la Gaspésie−Îles-de-la-MadeleineLe gouvernement met sur pied un fonds de 19,5 millions $

New Richmond, le 19 septembre 2005 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, la ministre des Affaires municipales et des Régions, ministre responsable de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine et députée de Bonaventure, madame Nathalie Normandeau, et la députée de Matane, madame Nancy Charest, annoncent la mise sur pied du Fonds de diversification économique de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine (FDGIM). « Mon gouvernement est heureux d'annoncer l'injection d'une somme de 19,5 M$ qui servira de levier pour stimuler l'économie de la région. Ce geste de solidarité permettra notamment de créer des emplois et de la richesse au bénéfice de la collectivité », a affirmé le premier ministre.

« L'arrivée du FDGIM représente une bouffée d'air frais pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. En effet, la région pourra bénéficier de ces importantes sommes afin de diversifier l'économie et favoriser le maintien d'un bassin de main-d'œuvre qualifiée », a souligné la ministre Normandeau. La somme sera répartie sur trois ans, à raison de 6,5 M $ pour chacun des exercices financiers 2005-2006, 2006-2007 et 2007-2008.

L'enveloppe du FDGIM est divisée en six volets :

  • 7,8 millions $ dédiés au Fonds de création d'emplois municipaux qui permettra à des municipalités et des organismes sans but lucratif de réaliser des travaux et de créer des emplois;

  • 4,2 millions $ dédiés au Fonds de diversification économique régional de la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Cette mesure vise à soutenir la réalisation d'études ou l'élaboration de projets d'investissements présentés par des organismes du milieu et susceptibles de favoriser la relance et la diversification de l'économie de la région. Plus spécifiquement, cette mesure apporte un appui à des initiatives publiques visant l'amélioration de l'environnement immédiat des entreprises (incubateurs, organismes d'appui au développement de certains secteurs d'activités) et un soutien à des activités se situant en amont des projets d'investissement d'entreprises (études de faisabilité, analyses de marché, etc.) qui permettront la diversification de l'économie et la création d'emplois durables;

  • 3  M$ dédiés au Programme de soutien aux projets économiques (PSPE). Cette mesure vise à soutenir le prédémarrage, le démarrage ou l'expansion de PME. Cette mesure peut donc intervenir pour soutenir la réalisation d'un projet d'investissement comprenant des coûts en capital tels que terrain, bâtisse, équipement, machinerie, matériel roulant, acquisition de technologies, de logiciels ou de brevets, ou toute autre dépense de même nature;

  • 1,5 M$ dédié spécifiquement à la relance économique de la Ville de Chandler géré conjointement avec la Société de développement économique et industriel et le Comité de relance de Chandler.

  • 1,5 M$ dédié spécifiquement à la relance économique de Murdochville géré conjointement avec le Comité de relance de Murdochville.

  • 1,5 M $ dédié spécifiquement à la relance économique de New Richmond géré conjointement avec le Comité de relance de New Richmond.

« Grâce aux importantes mesures que nous annonçons aujourd'hui, je suis convaincue que notre région est mieux outillée afin de relever le défi de la diversification économique. Notre gouvernement démontre hors de tout doute à quel point la région est au cœur de ses priorités », a conclu la députée de Matane.

- 30 -


Mise en ligne : 19 septembre 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017