Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Un partenariat important pour le Québec et le COVAN

Montréal, le 7 octobre 2005 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et le directeur général du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN), monsieur John Furlong, ont annoncé aujourd'hui la signature d'une entente de partenariat. Le premier ministre de la Colombie Britannique, monsieur Gordon Campbell, était aussi présent par téléconférence. Ils étaient accompagnés du ministre de l'Éducation, du Sport et du Loisir, monsieur Jean-Marc Fournier, du ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes, de la Francophonie canadienne, de l'Accord sur le commerce intérieur, de la Réforme des institutions démocratiques et de l'Accès à l'information, monsieur Benoît Pelletier, ainsi que de monsieur Richard Pound, membre du CIO et membre du Conseil d'administration de Vancouver 2010.

L'Accord-cadre prévoit une série de secteurs où le Québec et le COVAN entendent collaborer. De l'entraînement des athlètes de haut niveau, en passant par la promotion de la culture québécoise et de la langue française, la promotion d'opportunités d'affaires et de formation en emploi, l'offre de services linguistiques et d'assistance terminologique au développement de programmes de sensibilisation pour les jeunes, l'entente de partenariat conclue aujourd'hui est l'amorce d'une collaboration fructueuse, tant pour le COVAN que le Québec.

L'entente signée aujourd'hui prévoit notamment l'ouverture prochaine d'un bureau permanent du Comité d'organisation à Montréal pour assurer une présence et une plus grande visibilité des Jeux dans l'Est du Canada.

« Notre engagement à appuyer la mission du Comité d'organisation des Jeux d'hiver de 2010 s'appuie sur le leadership que nous entendons continuer à jouer afin d'encourager l'excellence sportive. Les athlètes qui accéderont au podium en 2010 sont dans nos écoles, dans nos arénas et sur nos pentes de ski et nous savons que la tenue de Jeux olympiques à Vancouver en 2010 saura leur servir d'inspiration et de motivation » a souligné le premier ministre du Québec.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, monsieur Gordon Campbell, s'est pour sa part réjoui de l'esprit de collaboration qui anime l'organisation des Jeux : « Les Jeux d'hiver olympiques et paralympiques de 2010 constituent pour le Canada une occasion de démontrer au monde ce que l'on peut réaliser lorsque les gouvernements et les gens s'unissent pour travailler à la concrétisation d'un rêve collectif, alimentés par un esprit d'unité et de coopération. En travaillant ensemble, la Colombie-Britannique et le Québec mettent à profit l'enthousiasme et les possibilités déjà générés par les Jeux, en Colombie-Britannique et partout au Canada. De concert avec d'autres provinces, nous pourrons veiller à ce que l'héritage de 2010 soit ressenti d'un océan à l'autre et à l'autre. »

« Nous désirons profiter de la tenue des Jeux au Canada en 2010 afin de promouvoir la dualité linguistique et la diversité culturelle de notre pays et nous sommes reconnaissants du leadership que le Québec entend jouer en appui aux Jeux, pour le bénéfice de tous les Canadiens. Notre partenariat avec le Québec est primordial pour le COVAN et nous nous comptons très chanceux de pouvoir bénéficier de son expertise, principalement en français, dans différents domaines associés à la réalisation de notre vision » a ajouté le directeur général du COVAN, monsieur John Furlong.

Le gouvernement du Québec et le COVAN travailleront donc étroitement afin d'assurer que certaines infrastructures québécoises nouvelles ou mises aux normes des sports inscrits au programme des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 pourront servir à l'encadrement et à la préparation des athlètes canadiens et étrangers d'ici à la tenue des Jeux et au-delà de 2010.

« La collaboration que nous établissons aujourd'hui signifie à long terme pour le Québec d'importantes retombées, tant sur le plan du développement de l'excellence sportive que du rayonnement de la langue française au Canada et dans le monde. Le savoir-faire québécois saura être mis à contribution dans de nombreux domaines de l'organisation des Jeux » a pour sa part déclaré le ministre Benoît Pelletier.

Le gouvernement du Québec et le COVAN travailleront également au recrutement et à la formation de bénévoles et de jeunes du Québec pour les Jeux, notamment en profitant de la tenue au Québec de grands événements sportifs.

Finalement, le gouvernement du Québec apportera sa collaboration au recrutement d'employés québécois afin de combler les postes-clés rémunérés requérant certaines spécialités techniques dont le COVAN a besoin pour la réalisation de son mandat.

«Les jeunes Québécois profiteront de ce partenariat, puisque ceux-ci auront la chance de côtoyer des athlètes de haut niveau à l'entraînement. De plus, ils seront sensibilisés au Mouvement olympique, aux Jeux olympiques et paralympiques et aux valeurs de l'olympisme. Finalement, les infrastructures sportives québécoises seront mises à contribution pour l'entraînement des athlètes », a mentionné le ministre Jean-Marc Fournier.

Le premier ministre a finalement souligné son attachement à ce projet. «L'envergure des Jeux offre une opportunité exceptionnelle au Québec, à toutes les Québécoises et à tous les Québécois, de mettre en valeur et de promouvoir la spécificité de notre culture et de notre identité », a conclu celui-ci.

– 30 –


Mise en ligne : 7 octobre 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017