Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Un projet de 18,8 millions de dollars Le gouvernement annonce la construction du centre de services ambulatoires du Carrefour de santé de Jonquière

Saguenay, le 17 novembre 2005 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Philippe Couillard, ainsi que la députée de Jonquière, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, madame Françoise Gauthier, ont annoncé une contribution gouvernementale de 18,8 millions de dollars pour la construction du nouveau centre de services ambulatoires du Carrefour de santé de Jonquière.

Comme l'a expliqué monsieur Charest, « ce projet ambitieux permettra de répondre aux besoins exprimés par le milieu et concrétise l'engagement du gouvernement à mettre en place au Carrefour de santé de Jonquière un centre ambulatoire moderne, performant et accessible. Il s'agit d'une formule d'avenir qui permet d'offrir tous les services de type ambulatoire nécessaires aux patients desservis par l'établissement et ce, efficacement. »

Monsieur Couillard a précisé que les travaux comprennent un agrandissement d'environ 2 900 mètres carrés, ainsi qu'un réaménagement de locaux de l'ordre de 6 300 mètres carrés. « Les coûts du projet seront entièrement assumés par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Le budget actuel ne tient pas compte du coût du mobilier et de l'équipement médical spécialisé. Éventuellement, la valeur du projet sera ainsi majorée de plusieurs millions de dollars », a-t-il déclaré.

Pour sa part, madame Gauthier a fait valoir que le nouveau centre de services ambulatoires deviendra une pièce maîtresse de l'offre de services du Carrefour de santé de Jonquière. « Depuis 2004, l'établissement a le statut de centre de santé et de services sociaux, ce qui suppose une excellente articulation des soins de santé courants, des services communautaires de type CLSC, des soins à domicile et de l'hébergement. Les nouveaux services ambulatoires seront d'ailleurs situés tout près de l'urgence, et à proximité du CLSC et du groupe de médecine de famille », a-t-elle précisé.

Cet important investissement dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean démontre une fois de plus la volonté du gouvernement d'investir dans le réseau de la santé et ainsi améliorer l'accessibilité aux soins pour l'ensemble des Québécois. En outre, le budget annuel de la santé et des services sociaux au Saguenay–Lac-Saint-Jean a augmenté de 14 %, passant de 447 à 510 millions de dollars depuis 2003. Par ailleurs, une somme de près de 3,9 millions de dollars sera investie à court terme dans la région pour consolider et rehausser les plateaux techniques des établissements de santé.

- 30 -


Mise en ligne : 18 novembre 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017