Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Médecine universitaire à MontréalTrois projets : une vision de développement

Montréal, le 24 mars 2005 – Le gouvernement du Québec confirme son soutien à trois projets d’envergure à Montréal pour rehausser la médecine universitaire et confirmer à la métropole son rôle de leader dans les secteurs de la santé et de la recherche biomédicale. Évalués à plus de 2,5 milliards de dollars, ces projets visent l’implantation du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) au centre-ville et du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) à la Cour Glen, de même que la réalisation du projet Grandir en santé du Centre hospitalier universitaire mère-enfant de l’Hôpital Sainte-Justine. C’est ce qu’ont annoncé aujourd’hui le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Philippe Couillard, et la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, madame Line Beauchamp.

Le nouveau CHUM comprendra 700 chambres individuelles, les plateaux techniques de pointe associés à des soins spécialisés et ultraspécialisés, ainsi que les infrastructures d’enseignement et de recherche propres à un centre hospitalier universitaire. Le complexe immobilier sera constitué à 90 % d’immeubles neufs, la portion restante étant assurée par la rénovation de certains locaux de l’actuel Hôpital Saint-Luc.

« La Commission parlementaire spéciale qui s’est tenue du 28 février au 3 mars derniers nous a permis d’aller au fond des choses et de prendre la décision qui s’imposait, que ce soit sous l’angle de l’accessibilité des soins, de la formation des futurs professionnels de la santé, de la sécurité des installations, du contrôle des coûts ou de la vitalité de Montréal. Dans ce domaine, nous en avons accompli davantage en moins de deux ans que le gouvernement précédent en presque une décennie », a déclaré monsieur Charest.

Monsieur Couillard a rappelé que le projet du CHUM s’inscrit dans une perspective plus large, celle de la modernisation de la médecine universitaire québécoise. « Pour le réseau de l’Université de Montréal, la contribution du gouvernement du Québec s’établira à un milliard de dollars, soit 800 millions de dollars pour la construction du nouveau CHUM et 200 millions pour le projet Grandir en santé de Sainte-Justine. Nous investissons en outre 800 millions de dollars pour l’implantation du Centre de santé universitaire McGill à la Cour Glen, qui est également le site prévu pour l’Hôpital des Shriners », a affirmé le ministre de la Santé et des Services sociaux.

Messieurs Charest et Couillard ont insisté sur le fait que le dynamisme que suscite l’exécution de ces trois projets alimentera la réflexion quant à la réalisation d’une technopole de la santé et du savoir à Montréal, dont l’intérêt a été largement démontré à l’occasion de la récente commission parlementaire.

Pour sa part, la ministre responsable de la région de Montréal, madame Line Beauchamp, a mis en lumière l’importance pour Montréal des développements annoncés aujourd’hui : « Les gestes posés par notre gouvernement pour doter Montréal d’infrastructures de santé urbaines et modernes contribuent non seulement à l’excellence des soins, mais consolident aussi le leadership de la métropole dans le secteur de la santé », a-t-elle expliqué.

Par ailleurs, le ministre Philippe Couillard a annoncé que le gouvernement procédera à la nomination d’un directeur exécutif chargé d’assurer le contrôle des coûts, le suivi des travaux et la cohésion des trois projets. Chacun des chantiers sera, par ailleurs, placé sous la responsabilité d’un chargé de projet.

« L’annonce d’aujourd’hui constitue le coup d’envoi d’un défi majeur pour le réseau de la santé et des services sociaux, pour la médecine universitaire, pour Montréal et pour l’ensemble du Québec. J’invite maintenant tous les acteurs concernés à canaliser rapidement leur énergie vers sa réalisation, selon le meilleur calendrier possible et dans les conditions les plus favorables qui soient », a conclu monsieur Charest.

- 30 -


Mise en ligne : 24 mars 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017