Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Industrie forestière Une rencontre productive pour trouver des objectifs communs

Québec, le 10 juin 2005 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, monsieur Claude Béchard et le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, monsieur Pierre Corbeil, ont rencontré plusieurs représentants de l'industrie forestière, hier à Québec, afin de faire le point sur les difficultés rencontrées par les travailleurs et les employeurs de cette industrie.

Monsieur Charest a souligné que ce secteur économique majeur fait face à de nombreux défis. « La crise du bois d'œuvre, la force du dollar canadien, l'industrie mondiale, l'augmentation des prix des combustibles et la réduction de la possibilité forestière sont autant de facteurs avec lesquels l'industrie doit composer. Mais, ce qui ressort de la rencontre d'aujourd'hui est cette volonté de réussir ce virage nécessaire vers un développement durable de nos forêts. Pour y arriver, notre gouvernement travaillera de près avec les décideurs régionaux, les travailleurs dans toutes les régions, mais également avec l'industrie forestière. »

Pour monsieur Béchard, le consensus est clair: c'est ensemble que nous consoliderons les entreprises et les emplois liés à notre ressource forestière. « Les leviers économiques du gouvernement, notamment la SGF et Investissement Québec, seront impliqués de près dans cette opération commune qui fera de l'industrie québécoise, à terme, l'une des plus compétitives en Amérique du Nord », a déclaré Claude Béchard, ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation.

Pour sa part, le ministre des Ressources naturelles et de la Faune a insisté sur la nécessaire collaboration qui devait s'installer. « L'industrie, les travailleurs et le gouvernement doivent agir dans un esprit de concertation. Nous avons convenu de faire la lumière sur des points importants pour l'industrie et nous sommes disposés à mettre sur pied différents comités de travail, et ce, dans les meilleurs délais. Mais il faut bien comprendre qu'il n'est aucunement dans notre intention de revenir sur notre décision de réduire la possibilité forestière. Nous agirons ensemble pour en minimiser les impacts », a conclu le ministre Corbeil.

- 30 -


Mise en ligne : 10 juin 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017