Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Investissement de 7,9 M$ dans le Bas-Saint-Laurent Québec accorde une aide financière de 1 350 000 de dollars à l'entreprise Decacer

Dégelis, le 28 février 2005 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, et ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord, monsieur Claude Béchard, ont annoncé aujourd'hui une contribution financière à l'entreprise Decacer pour le démarrage d'une nouvelle usine de transformation de sirop d'érable. Cet appui prendra la forme d'un prêt sans intérêt de un million de dollars, géré par Investissement Québec, et d'une aide financière gouvernementale de 350 000 dollars. « La réalisation de ce projet générera un investissement total de 7,9 millions de dollars et contribuera à la création d'une quarantaine de nouveaux emplois dans la région », a déclaré le premier ministre.

La contribution du gouvernement du Québec servira à la construction et au démarrage à Dégelis d'une nouvelle usine de transformation de sirop d'érable en sucre granulé et en flocons. La capacité annuelle de transformation sera d'environ 5 millions de livres de sirop pour une capacité de production annuelle de flocons d'érable de 3 millions de livres.

L'entreprise Decacer, déjà implantée à Saint-Antoine-de-Tilly depuis l'automne 2000, est spécialisée dans le conditionnement, la pasteurisation et l'entreposage de sirop d'érable en grands contenants ainsi que dans l'emballage et la mise en marché de produits d'érable. Elle dessert principalement le marché nord-américain. Le Québec représente 75 % de la production mondiale de sirop d'érable et 80 % de la production est exportée dans plus de 32 pays.

Ce projet d'expansion permettra à l'entreprise d'améliorer sa productivité en offrant un nouveau produit à valeur ajoutée afin d'être plus concurrentielle sur le marché de l'exportation. « Pour relever les défis de la mondialisation et de la concurrence, les entreprises doivent constamment être à l'affût des nouvelles technologies et mettre en valeur leur savoir-faire. Ce sont là des atouts nécessaires à l'amélioration continue de leur qualité et au développement de nouveaux marchés », a indiqué monsieur Béchard.

Le prêt sans intérêt est accordé dans le cadre du Programme d'appui stratégique à l'investissement (PASI), administré par Investissement Québec. Ce programme vise à soutenir des projets d'investissement ainsi que le développement de nouveaux produits au Québec dans le but d'augmenter la productivité des entreprises et d'améliorer leur position concurrentielle sur le marché. Quant à la contribution financière gouvernementale, elle se répartit comme suit: 100 000 dollars du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, 100 000 dollars du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et 150 000 $ de la Conférence régionale des élus du Bas-Saint-Laurent.

« Notre appui à ce projet structurant et novateur démontre la volonté de notre gouvernement de soutenir la recherche et l'innovation qui constituent les moteurs de la performance dans les économies qui s'appuient sur le savoir. La productivité et la survie des entreprises passent par l'innovation. C'est la seule voie de succès dans un contexte de mondialisation », a conclu le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest.

-30-


Mise en ligne : 28 février 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017