Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Ouverture de la Grande Bibliothèque du QuébecLe patrimoine documentaire québécois, le savoir et l’histoire du monde réunis sous un même toit

Montréal, le 29 avril 2005 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, madame Line Beauchamp, ont inauguré aujourd’hui le nouvel édifice de la Bibliothèque nationale du Québec, la Grande Bibliothèque, en compagnie du maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, et de la présidente-directrice générale de l’institution, madame Lise Bissonnette.

Le premier ministre du Québec s’est dit heureux d’ouvrir officiellement les portes de la Bibliothèque nationale du Québec. « Nous lui confions une grande mission : celle de couvrir tous les champs de la connaissance, d’être à la disposition de tous, d’utiliser les ressources de la technologie pour transmettre l’information demandée à tout citoyen qui veut savoir, et de pouvoir être consultée à distance par toute autre bibliothèque ici et ailleurs ».

Appelée à jouer un rôle dominant dans la diffusion des connaissances et l’appropriation des savoirs par les citoyennes et les citoyens du Québec, la Grande Bibliothèque rend accessible plus de quatre millions de documents. Elle regroupe notamment la collection nationale du patrimoine documentaire publié au Québec ou sur le Québec, une collection universelle de prêt et de référence – constituée de l’ensemble des ouvrages de la Bibliothèque centrale de Montréal et d’autres acquisitions – ainsi que les collections de l’Institut Nazareth et Louis-Braille et de la Magnétothèque. Afin de s’acquitter pleinement de sa mission sociale, elle offrira également des services et des collections visant l’intégration des nouveaux arrivants.

« Les sociétés contemporaines ont mis en place un peu partout en Occident de grandes institutions dotées des ressources appropriées pour stimuler le développement, s’ouvrir à la nouveauté et servir de carrefour de la connaissance universelle. Institution phare, la Grande Bibliothèque contribuera au rayonnement du Québec. Elle fait d’ores et déjà la fierté de la population montréalaise et québécoise », a déclaré la ministre Line Beauchamp.

Au service de tous les Québécois

Toute la population du Québec peut s’abonner à la nouvelle Bibliothèque nationale, notamment par l’intermédiaire de son portail Internet (www.bnquebec.ca) qui ouvre la porte à de nombreux services en ligne spécialisés, dont l’accès à plus de 50 000 documents numérisés, un nombre sans cesse croissant. Par l’intermédiaire du catalogue IRIS, on peut également découvrir la nature des quatre millions de documents de la Bibliothèque, dont la majorité sont disponibles pour le prêt entre les bibliothèques du Québec.

Le gouvernement du Québec a investi 97,6 M$ dans la construction de la nouvelle Bibliothèque nationale du Québec. Rappelons que le projet avait fait l’objet d’un concours international d’architecture, remporté par le groupe Patkau / Croft-Pelletier / Gilles Guité Architectes, qui a su élaborer un concept répondant avec finesse et précision aux besoins nombreux et variés d’une institution d’aussi grande envergure.

De plus, les artistes Dominique Blain, Roger Gaudreau, Jean-Pierre Morin et Louise Viger ont mis leur talent au service du rehaussement artistique de la Grande Bibliothèque en réalisant chacun une œuvre en vertu de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement.

– 30 –


Mise en ligne : 29 avril 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017