Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Des investissements de 782 524 $ Le premier ministre Jean Charest et le ministre Philippe Couillard annoncent des projets de rénovation dans trois installations de l'Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke

Québec, le 14 avril 2005 – Le Premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Philippe Couillard, annoncent que des travaux de rénovation seront effectués cette année dans trois des installations de l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke, soit les pavillons Saint-Vincent, Saint-Joseph et D’Youville. Ces projets sont rendus possibles grâce à des investissements de 782 524 $ en vertu du programme de rénovations fonctionnelles mineures dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Québec.

Au Pavillon Saint-Vincent, il s’agit de procéder à la sécurisation et au réaménagement fonctionnel des unités de vie, ainsi qu’à l’aménagement des jardins extérieurs, et ce, grâce à un investissement gouvernemental de 150 000 $. Au Pavillon Saint-Joseph, une mise de fonds de 525 000 $ permettra de rénover les unités de vie et les espaces communautaires destinés aux usagers. Enfin, au Pavillon D’Youville, les rénovations porteront sur les chambres, les salles à manger et les salles d’activités. Dans ce cas, les sommes allouées s’établissent à 107 524 $.

« Le gouvernement a annoncé en juin dernier qu’une somme de 35 millions de dollars était affectée aux rénovations fonctionnelles mineures dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée du Québec. En vertu de ce programme, une somme de 1 548 999 $ est réservée à la région de l’Estrie », a expliqué monsieur Couillard. Ces projets de rénovation, dont le coût doit être inférieur à deux millions de dollars, peuvent porter, par exemple, sur l’aménagement d’unités de vie, de salles de bain pour personnes à mobilité réduite ou de blocs sanitaires. Il est également possible aux établissements de procéder à la transformation de salles en chambres privées ou semi-privées, à l’agrandissement de salons, à l’installation de portes motorisées ou encore à l’amélioration des systèmes de déshumidification ou de ventilation.

« Ces nouveaux investissements s’ajoutent à l’importante contribution financière que j’ai annoncée le 11 mars dernier pour l’agrandissement du Pavillon Argyll, ce qui permettra d’y aménager 144 places d’hébergement. Tous ces projets favorisent une amélioration importante de la qualité de vie des centaines de personnes vivant dans les différentes installations de l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke. Ce sont autant de gestes qui confirment la priorité que nous accordons à la santé, non seulement dans les décisions à portée nationale, mais aussi à l’échelle des milieux de vie », a conclu monsieur Charest.

- 30 -


Mise en ligne : 14 avril 2005


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017