Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Rencontre des présidents de CRÉDe la parole aux actes : pour un véritable partenariat avec les régions

Québec, le 29 septembre 2004 – Les présidents des conférences régionales des élus ont présenté aujourd’hui au premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, leur compte-rendu des forums en région Place aux citoyens. Cette rencontre, qui s’est tenue au Salon rouge de l’Assemblée nationale, se voulait une étape importante dans le processus de dialogue avec la population québécoise concernant les deux défis majeurs que sont la démographie et la situation des finances publiques.

Au cours des 20 forums régionaux, tenus depuis mai dernier, les citoyens et les leaders régionaux ont fait une lecture commune des enjeux de la démographie et des finances publiques, en plus de constater leurs conséquences à court et à moyen terme. Il appert que les citoyens de toutes les régions du Québec, s’ils proposent des solutions parfois différentes, demandent que ces solutions soient appliquées en fonction de valeurs communes soit : l’équité entre les générations, le respect des bâtisseurs, la responsabilisation des citoyens et des partenaires, ainsi qu’une souplesse et une flexibilité accrues dans les actions gouvernementales.

Il ressort également du témoignage de centaines de citoyens que la prise en charge du développement régional par les régions elles-mêmes contribuerait à relever ces deux défis.

Dans cette foulée, le gouvernement du Québec a proposé aujourd’hui un projet de décentralisation et de régionalisation aux Conférences régionales des élus (CRÉ). Cette proposition intervient moins de cinq mois après la création des CRÉ, qui constituait la première phase de révision du mode de gouvernance en région.

« Ce projet s’inscrit parfaitement dans le respect de valeurs profondes et des convictions auxquelles adhèrent la majorité des Québécois. La véritable réussite du développement régional dépend de la capacité de ses citoyens à se prendre en main et de la ferme volonté du gouvernement de leur donner les outils », insiste le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest.

Cette proposition gouvernementale prévoit que le développement régional relèverait de plus en plus des élus régionaux, à qui le gouvernement transférerait les ressources financières, techniques et administratives requises pour l’exercice des responsabilités qu’ils auront choisi d’assumer.

Le gouvernement du Québec et les conférences régionales des élus (CRÉ) conviennent donc d’élaborer, en quatre volets, un protocole de partenariat sur le développement des régions : la décentralisation : soit le transfert des pouvoirs et des responsabilités vers les régions; la régionalisation : notamment le regroupement de plusieurs services gouvernementaux à l’intérieur d’un guichet unique (Services Québec); l’adaptation : la capacité de moduler l’action des ministères aux particularités des régions; les initiatives de partenariats : la conclusion d’ententes avec les régions pour la réalisation de différents projets de livraison de services aux citoyens.

Cette nouvelle approche augmentera la qualité des services collectifs et améliorera leur accessibilité, soutient le premier ministre : « Sous cette nouvelle gouvernance, les citoyens des régions sont des partenaires à qui nous faisons confiance. Nous leur donnons la flexibilité et l’autonomie dans chacune des régions pour répondre adéquatement aux besoins de leur communauté ».

Pour assurer la bonne marche de ce partenariat, le gouvernement annonce également la création d’un comité ministériel à la décentralisation et aux régions, présidé par le ministre des Affaires municipales, du Sport et du Loisir, monsieur Jean-Marc Fournier, auquel siégeront tous les ministres responsables des régions, appuyés des ministres sectoriels concernés par la régionalisation.

De plus, la Table Québec-régions, qui a été relancée hier, coordonnera les aspects spécifiques de la régionalisation, tandis que la Table Québec-municipalités participera aux discussions concernant la décentralisation.

La Table Québec-régions regroupe tous les présidents de CRÉ, ainsi que les ministres du Développement régional et du Tourisme, du Développement économique et régional et de la Recherche, des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs, des Affaires municipales, du Sport et du Loisir. La Table Québec-municipalités regroupe pour sa part la Fédération des municipalités du Québec, l’Union des municipalités du Québec et le ministère des Affaires municipales, du Sport et du Loisir.

- 30 -


Mise en ligne : 29 septembre 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017