Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Investissement total de 13,8 M$ aux Îles-de-la-MadeleineLe premier ministre Jean Charest annonce une aide financière de 6,9 M$ au Réseau intégré de communications électroniques des Îles-de-la-Madeleine (RICEIM)

Cap-aux-Meules, le 3 septembre 2004 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, a annoncé aujourd'hui, en présence de la ministre déléguée au Développement régional et au Tourisme et ministre responsable de la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine, madame Nathalie Normandeau, et du ministre fédéral des Transports et lieutenant politique pour le Québec, monsieur Jean C. Lapierre, un appui de 6,9 M$ du gouvernement du Québec au Réseau intégré de communications électroniques des Îles-de-la-Madeleine (RICEIM).

Ce projet, qui totalise 13,8 M$ d’investissements, rendra possible l’installation de deux câbles optiques sous-marins qui permettront de doter les Îles-de-la-Madeleine d'un lien haute vitesse. «C'est grâce à la concertation et à la détermination du milieu que les Îles-de-la-Madeleine pourront tirer pleinement profit des multiples possibilités offertes par les nouvelles technologies de communications », a déclaré monsieur Charest.

Ce lien haute vitesse entre les Îles et la Gaspésie favorisera grandement le développement socio-économique du milieu. Il permettra notamment aux commissions scolaires et à la municipalité de doter leurs établissements des services de télécommunications à haute vitesse par le biais du programme Villages branchés et il favorisera la rétention des jeunes en leur donnant accès notamment au télé-enseignement et au télétravail.

Le ministre Lapierre a également confirmé une contribution de 6,9 M$ du gouvernement fédéral, qui égalera la participation de Québec.

« L'une de nos priorités gouvernementales vise à garantir l'équité dans l'accès aux services pour les régions. Pour attirer des investissements, créer de la richesse et des emplois et permettre aux entreprises de se développer, les régions doivent compter sur des infrastructures modernes de transport et de télécommunication », a indiqué monsieur Charest.

« Voilà un bel exemple de prise en charge par les citoyens du développement de leur milieu. Grâce au dynamisme et à l'engagement des organismes qui se sont regroupés pour former le RICEIM, les Îles-de-la-Madeleine pourront compter sur une infrastructure de communication moderne pour assurer leur développement économique », a ajouté madame Normandeau.

« Notre gouvernement est fier d'appuyer ce projet mobilisateur qui contribuera au rayonnement des Îles-de-la-Madeleine et à sa pleine participation à l'économie du savoir », a conclu le premier ministre du Québec.

-30-


Mise en ligne : 3 septembre 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017