Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Nouveau plan global d’efficacité énergétique d’Hydro-QuébecLe premier ministre du Québec Jean Charest annonce un objectif audacieux d’économie d’énergie pour 2010

Shawinigan, le 21 octobre 2004 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, a annoncé aujourd’hui, en présence du ministre des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, monsieur Sam Hamad, du ministre de l’Environnement, monsieur Thomas Mulcair, du président directeur général d’Hydro-Québec, monsieur André Caillé, et du président d’Hydro-Québec Distribution, monsieur André Boulanger, le nouvel objectif d’efficacité énergétique d’Hydro-Québec. « Après analyse des avenues qui s’offrent à elle, notre société d’État a décidé d’intensifier ses efforts en efficacité énergétique et s’est fixé un objectif audacieux : 3,0 TWh d’économie d’énergie pour 2010. Cette nouvelle cible nécessitera des investissements de près d’un milliard de dollars, l’établissement de partenariats, de même que la bonification et l’établissement de nouveaux programmes. Il s’agit là d’un défi à la hauteur de nos aspirations », a souligné le premier ministre du Québec.

Le ministre Hamad, pour sa part, a rappelé qu’en juillet dernier, à la suite de l’avis de la Régie de l’énergie sur la sécurité énergétique au Québec, le gouvernement du Québec fixait à Hydro-Québec un nouvel objectif : 2,4 TWh en 2010. Cet objectif était d’ailleurs supérieur à celui retenu par la Régie dans son avis, soit 2,1 TWh. « Dans son plan final, la société d’État va plus loin et se fixe un nouvel objectif, soit 3 TWh, ce qui permettra aux Québécois de faire des économies substantielles », a mentionné le ministre Hamad.

« L’efficacité énergétique est une filière qui nous permet d’optimiser nos approvisionnements énergétiques et de diversifier notre portefeuille. C’est également un moteur de développement économique qui permet à de nombreuses entreprises de devenir plus compétitives. C’est un moteur de développement technologique qui nous incite à rechercher la meilleure technologie. C’est une solution à long terme qui s’inscrit dans de saines habitudes de consommation et dans une culture de gestion durable de nos ressources », a précisé le premier ministre.

Rappelant les récentes dispositions prises par le gouvernement pour augmenter le parc québécois de production électrique et assurer la sécurité énergétique du Québec, le ministre Hamad a ajouté : «Il n’y a pas que notre production qui soit en cause. Notre façon de consommer l’électricité devra, elle aussi, faire l’objet d’une grande attention. L’Agence de l’efficacité énergétique a mis au point de nombreux programmes et de nombreux événements pour parvenir à de tels résultats. Pourtant, beaucoup reste à faire. Au Québec, chacun des citoyens, chacune des entreprises a le devoir de consommer l’énergie de façon intelligente et judicieuse. L’efficacité énergétique doit faire partie de nos valeurs et l’énergie, essentielle à notre mode de vie, doit être utilisée le plus efficacement possible ».

« De grands défis nous attendent : nous devrons sensibiliser la population à l’importance de l’efficacité énergétique au même titre que la récupération et le recyclage qui font maintenant partie des mœurs de nombreux Québécois. Nous devrons faire un pas de plus vers le développement durable. Or, le développement durable, c’est un engagement de tous afin d’assurer la préservation de l’environnement. », a insisté monsieur Mulcair.

« Nous avons su être visionnaires dans le développement de notre potentiel hydroélectrique et nous amorçons de belle façon la mise en valeur de notre potentiel éolien. Nous saurons certainement nous poser en leader en matière d’efficacité énergétique. Et avec l’annonce d’aujourd’hui, Hydro-Québec se pose en véritable leader », a conclu monsieur Charest.

-30-


Mise en ligne : 21 octobre 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017