Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Programme Villages branchés du QuébecLe gouvernement du Québec alloue 8 998 000 $ pour l'implantation d'un réseau de télécommunication au Bas-Saint-Laurent

St-Narcisse, le 5 octobre 2004 — Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, accompagné du ministre de l’Éducation, monsieur Pierre Reid, annoncent l’octroi d’une aide gouvernementale de 8 998 000 $ aux organismes scolaires et municipaux de la région du Bas-Saint-Laurent, dans le cadre du programme Villages branchés du Québec. L’allocation vise l’implantation d’un réseau de télécommunication à large bande passante sur les territoires des commissions scolaires des Monts-et-Marées, des Phares, du Fleuve-et-des-Lacs et de Kamouraska-Rivière-du-Loup. « Cette annonce témoigne de l’attention que nous portons aux besoins exprimés par les organismes scolaires et municipaux de la région désireux d’offrir des services à la fine pointe de la technologie aux élèves et à tous les citoyens et citoyennes », a déclaré monsieur Charest.

La contribution du ministère de l’Éducation (MEQ), à hauteur de 6 081 000 $, sera répartie entre les quatre commissions scolaires et le Centre régional de services aux bibliothèques publiques. Le ministère des Affaires municipales, du Sport et du Loisir (MAMSL), versera pour sa part un montant de 2 917 000 $ aux MRC, aux deux villes et aux municipalités touchées par les projets.

Ces subventions serviront à construire un réseau de télécommunication à large bande passante pour relier les 173 établissements scolaires et les 177 bâtiments municipaux du territoire visé. Trente-huit bibliothèques publiques sont incluses dans le projet, qui prévoit également la création d’un lien avec le Réseau d’informations scientifiques du Québec (RISQ), réseau qui favorise le partage des ressources informationnelles entre les établissements scolaires.

Le milieu participe financièrement à la réalisation du projet

Les organismes municipaux participent aussi à la réalisation du projet, dont le coût total est estimé à quelque 13 497 000 $. Leur apport financier global sera de 4 499 000 $, dont 2 981 000 $ proviendra du milieu scolaire, 1 459 000 $ du secteur municipal et 59 000 $ du Centre régional de services aux bibliothèques publiques du Bas-Saint-Laurent.

« Grâce aux bibliothèques publiques, tous les citoyens et citoyennes auront accès à des services Internet à haute vitesse, qu’ils habitent en milieu rural ou urbain. Par le fait même, ils pourront bénéficier des services gouvernementaux en ligne », a conclu monsieur Pierre Reid.

-30-



Mise en ligne : 5 octobre 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017