Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le XIIe Sommet de la Francophonie se tiendra à Québec en 2008

Ouagadougou, le 27 novembre 2004 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, est heureux d’annoncer que les chefs d’État et de gouvernement présents au Xe Sommet ont exceptionnellement décidé, quatre ans avant l’événement, que la ville de Québec accueillerait le XIIe Sommet de la Francophonie en 2008, dans le cadre du 400e anniversaire de sa fondation. Dans cette perspective, le Québec a été désigné à la vice-présidence du Bureau de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement.

Lors du Sommet, monsieur Charest est intervenu au huis clos politique pour réitérer la volonté du Québec de soutenir le peuple haïtien dans le processus de reconstruction et de retour à une vie politique apaisée, « car le Québec souhaite que l’OIF joue un rôle politique plus important. »

Le premier ministre a aussi insisté sur la nécessaire mobilisation de tous les membres de la Francophonie afin d’assurer l’adoption de la Convention sur la diversité culturelle à l’UNESCO en 2005, « car il importe que nous soyons tous au rendez-vous afin de ne pas manquer cette importante échéance. »

Monsieur Charest s’est également réjoui de l’adoption du cadre stratégique décennal qui permettra à l’Organisation internationale de la Francophonie « de mieux canaliser ses énergies vers les secteurs où elle excelle ».

Le passage de la délégation du Québec à Ouagadougou a été l’occasion de l’inauguration de deux des douze cybercentres, offerts par le gouvernement québécois, dans des écoles du Burkina Faso et de la pose symbolique, par monsieur Charest, de la première pierre d’une école de réinsertion sociale privilégiant les arts du cirque. En marge des travaux du Sommet, le premier ministre a aussi appuyé la mission commerciale d’une quinzaine d’entreprises québécoises organisée par le Forum francophone des affaires de Montréal. Comme le veut la tradition, une programmation culturelle était également offerte en périphérie des activités officielles. Le groupe néo-traditionnel, les « Chauffeurs à pied », le conteur Simon Gauthier et le film « La Grande séduction » ont fait partie des moments forts de la programmation québécoise.

– 30 –

 


Mise en ligne : 27 novembre 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017