Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

L'autoroute 55 devient l’autoroute Joseph-Armand-Bombardier

Québec, le 15 novembre 2004 – Le premier ministre du Québec et député de Sherbrooke, monsieur Jean Charest, ainsi que la vice-première ministre, ministre des Relations internationales et députée de Saint-François, madame Monique Gagnon-Tremblay, en compagnie du directeur général de la Société St-Jean-Baptiste du diocèse de Sherbrooke, monsieur Marcel Bureau et de monsieur J. R. André Bombardier, ont annoncé aujourd’hui que l’autoroute 55 entre la ville de Stanstead et la ville de Drummondville sera désormais appelée l’autoroute Joseph-Armand-Bombardier.

Monsieur Charest s’est dit très fier de souligner l’apport de ce pionnier québécois des transports en nommant l’autoroute 55 en son nom. « Il est toujours demeuré attaché à sa région, l’Estrie, et il a cru à son dynamisme tout au long de sa vie. Nommer une infrastructure routière en Estrie du nom de Joseph-Armand-Bombardier était donc un geste logique », souligne le premier ministre du Québec.

C’est la Société St-Jean-Baptiste du diocèse de Sherbrooke et la Chambre de commerce de Sherbrooke qui ont eu l’initiative de suggérer le nom de Joseph-Armand Bombardier pour l’autoroute 55. Cette initative a reçu le soutien enthousiaste de nombreux intervenants, mais surtout de la population de la région de l’Estrie.

«En perpétuant son nom, nous rendons hommage à un homme qui a contribué au développement économique et social de Valcourt et de l’Estrie et qui a fait connaître le Québec innovateur au monde entier », conclut le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest.

L'autoroute 55 devient l’autoroute Joseph-Armand-Bombardier  L'autoroute 55 devient l’autoroute Joseph-Armand-Bombardier

-30-


Mise en ligne : 15 novembre 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017