Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Rapprochement interculturelEntente tripartite entre le gouvernement du Québec, la ville de Sherbrooke et le Festival des traditions du monde

Sherbrooke, le 21 mai 2004 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et la ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, madame Michelle Courchesne, ont signé ce matin, avec le maire de la Ville de Sherbrooke, monsieur Jean Perrault, et les représentants du Festival des traditions du Monde, une entente tripartite qui assurera la tenue de cet événement pour les trois prochaines années.

Le Festival des traditions du Monde permet de mettre en valeur la contribution des personnes immigrantes à la société sherbrookoise et de favoriser le rapprochement entre les diverses communautés culturelles de la région. « Je crois beaucoup au partage et à l’échange entre les diverses communautés culturelles, a déclaré le premier ministre du Québec et député de Sherbrooke. Le Festival des traditions du Monde est un événement qui a l’appui du gouvernement du Québec car il permet aux Québécois de toutes origines de se rencontrer, de créer des liens entre eux et de mettre en valeur l’apport des différentes cultures qui forment notre société ».

Le maire de Sherbrooke, monsieur Jean Perrault, a exprimé sa satisfaction de voir l’entente renouvelée, car le Festival des traditions du Monde est un événement important pour la région. « Avec près de 60 000 visiteurs lors de l’édition 2003, le festival a prouvé que les gens de la région apprécient les activités proposées. En signant cette entente, nous nous assurons de la tenue de l’événement pour les trois prochaines années. Une excellente nouvelle pour la ville de Sherbrooke et la région. »

« Le Festival des traditions du Monde est avant tout une fête des traditions : celles des ethnies dans le monde entier, comme celles de nos ancêtres. Je me réjouis de l’annonce d’aujourd’hui qui nous permettra de poursuivre l’enrichissement de notre programmation », a déclaré le président du festival, M. Shah Ismatullah Habibi.

Un plan d’action national et un plan régional

Pour sa part, la ministre Courchesne a profité de sa présence dans la région pour présenter le Plan d’action Des valeurs partagées, des intérêts communs, visant à assurer la pleine participation des Québécoises et des Québécois des communautés culturelles au développement du Québec, dévoilé hier, à Montréal.

La portée de ce plan d’action sera soutenue par des plans régionaux, élaborés en partenariat avec les acteurs socioéconomiques et les organismes des communautés culturelles, et correspondant aux spécificités des régions. « L’Estrie a démontré depuis plusieurs années son intérêt et son ouverture à l’accueil et à l’intégration réussie des nouveaux arrivants, a dit la ministre Courchesne. Je suis persuadée que les mesures propres à son plan d’action, en cours d’élaboration, renforceront son potentiel d’attraction déjà bien développé. »

En terminant, madame Courchesne a tenu à souligner que la signature de l’entente qui assure la tenue du Festival des traditions du Monde est en ligne directe avec le Plan d’action Des valeurs partagées, des intérêts communs. En effet, un des axes du plan d’action a comme objectif d’accroître l’ouverture à la diversité en encourageant le rapprochement et le dialogue interculturels. « Le Festival des traditions du Monde s’inscrit parfaitement dans cet objectif et je suis convaincue que la septième édition qui se tiendra cet été sera un grand succès », a conclu la ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration.

– 30 –


Mise à jour : 21 mai 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017