Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

60e anniversaire du Jour J et de la campagne de NormandieLe Québec se souvient du sacrifice des Québécois pour la liberté et la démocratie

Québec, le 6 juin 2004 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, a souligné aujourd’hui, 6 juin 2004, le 60e anniversaire du Jour J et de la campagne de Normandie, à Québec et à Montréal dans le cadre de cérémonies de commémoration, en présence de nombreux anciens combattants.

Le premier ministre a exprimé, au nom des Québécoises et des Québécois, sa reconnaissance aux anciens combattants et à leur famille, présents aux cérémonies.

« Cette liberté que nous avons. Cette liberté que nous avons de dire ce que nous pensons, de faire ce que nous voulons, de choisir nos dirigeants. Cette liberté, ce n’est pas un cadeau de l’histoire. Cette liberté, elle s’est gagnée dans le sang versé. Nous ne devons jamais l’oublier. Notre liberté, notre paix et notre sécurité ne doivent jamais être tenues pour acquises, mais toujours nourries, promues et défendues. Ce devoir de mémoire que nous accomplissons aujourd’hui est aussi un devoir d’espoir. Nous devons espérer que le monde, que l’humanité, sache enfin tirer des leçons des horreurs passées pour enfin apprendre à ne plus les rééditer.

Aujourd’hui, nous pensons aux nôtres qui ont combattu. Nous pensons à ceux qui ont péri il y a 60 ans. Et nous saluons ceux qui sont revenus. À vous, les Anciens combattants, je dis merci au nom de tous les Québécois. Vous avez changé le cours de l’histoire. Vous êtes des héros dans ce que le mot a de plus grand et de plus noble. »

Monsieur Charest a également tenu à transmettre aux anciens combattants présents sur place les remerciements de la population de la Normandie qui se souvient de la générosité des hommes et des femmes qui n’ont pas hésité à risquer leur vie pour la libération de la France et de l’Europe. « Lors de mon passage au cimetière Bény-sur-Mer et au centre Juno Beach, des témoins du débarquement du 6 juin ont eu la générosité de partager leurs souvenirs avec nous. Même si 60 ans ont passé depuis cette date historique, leur mémoire, mais surtout leur reconnaissance envers les Québécois et les Canadiens, est intacte. Encore aujourd’hui, ces hommes et ces femmes qui ont vu débarquer les soldats canadiens comme des sauveurs, tiennent à leur exprimer leur gratitude. »

– 30 –

 


Mise en ligne : 6 juin 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017