Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Défi de l’entrepreneuriat jeunesseLe gouvernement du Québec encourage les jeunes entrepreneurs

Québec, le 17 février 2004 – C’est devant plus de 300 jeunes associés au milieu de l’entrepreneurship que le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, a rendu public aujourd’hui le premier plan d’action triennal du Défi de l’entrepreneuriat jeunesse du gouvernement du Québec. Au cours des trois prochaines années, c’est quelque 21 millions de dollars, dont une participation financière de 15 millions du Fonds Jeunesse Québec, qui seront consacrés à la réalisation d’une série de mesures dédiées au développement de la culture entrepreneuriale chez les jeunes.

« C’est la première fois au Québec qu’un gouvernement dévoile une stratégie dédiée au développement de la culture entrepreneuriale chez les jeunes et à la promotion des valeurs que l’entrepreneuriat véhicule. Je pense notamment à la créativité, à l’innovation, au sens des responsabilités, à l’autonomie et à la solidarité. Je suis convaincu que l’intégration de ces valeurs, dans l’ensemble de la société québécoise et encore davantage chez les jeunes, nous permettra de mieux relever les défis du XXIe siècle et de bâtir le Québec de demain » a affirmé le premier ministre.

Fruit d’une large consultation auprès de nombreux partenaires du réseau québécois de l’entrepreneuriat, le Défi propose un plan d’action réalisé en étroite collaboration avec des leaders du réseau québécois de l’entrepreneuriat jeunesse et avec la contribution des ministères de l’Éducation (MEQ) et du Développement économique et régional (MDER).

La volonté d’opérer un changement en profondeur dans les attitudes et les mentalités, pour favoriser l’émergence d’une véritable culture entrepreneuriale, rendait nécessaire la mise à contribution de la jeunesse qui se révèle souvent le moteur des grands changements sociaux.

Plusieurs mesures proposées visent la sensibilisation et l’engagement d’acteurs dont l’apport est déterminant pour la mise en œuvre de ce vaste projet de société :

  • les parents dont le soutien et l’encouragement font souvent la différence dans la décision ou non d’entreprendre;
  • les enseignants, pour leur rôle clé dans la transmission du savoir et des connaissances;
  • les entrepreneurs qui, à titre de modèles ou de mentors, peuvent contribuer activement à la réussite des jeunes entrepreneurs;
  • les élus municipaux qui sont appelés à jouer un rôle de plus en plus déterminant dans le développement socioéconomique de leur communauté.

Outre la mobilisation de ces acteurs incontournables, le plan d’action permettra entre autres choses de :

  • concevoir et diffuser diverses activités pédagogiques dédiées à l’entrepreneuriat;
  • partager des expériences innovatrices favorisant l’émergence des valeurs, des attitudes et des compétences entrepreneuriales chez les jeunes;
  • soutenir l’action des réseaux voués à la promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes;
  • favoriser le développement d’une relève dynamique dans les petites et moyennes entreprises québécoises;
  • diffuser, auprès des jeunes entrepreneurs, des stratégies efficaces en vue de favoriser l’amélioration de leurs habiletés de gestion;
  • créer un réseau de personnes-ressources vouées à la sensibilisation et à la promotion de l’entrepreneuriat sous toutes ses formes.

La majorité des mesures s’adressent directement aux jeunes. Pour les réaliser, le gouvernement du Québec a décidé de miser sur l’expertise et la compétence de différents partenaires du réseau québécois de l’entrepreneuriat.

« La stratégie dévoilée aujourd’hui s’inscrit dans la volonté gouvernementale de tout mettre en œuvre pour que chaque jeune Québécoise et Québécois participe activement à la société. L’intégration des valeurs que sous-tend l’entrepreneuriat constitue un passeport pour l’avenir et un atout indéniable pour la réussite. Choisir l’entrepreneuriat, c’est un premier pas vers l’émergence d’une véritable culture de la relève au Québec » a conclu monsieur Charest.

Plan d’action triennal du Défi de l’entrepreneuriat jeunesse

– 30 –


Mise en ligne : 17 février 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017