Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Développement énergétiqueLe gouvernement du Québec confie un mandat à la Régie de l’énergie

Québec, le 6 février 2004 – Monsieur Jean Charest, premier ministre du Québec, accompagné de messieurs Thomas J. Mulcair, ministre de l’Environnement et Sam Hamad, ministre des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs, annonce qu’il confie à la Régie de l’énergie le mandat de revoir l’ensemble des données permettant d’établir la situation exacte quant au déficit énergétique, d’examiner toutes les options possibles quant à la mise en place de véritables programmes d’économie d’énergie, d’envisager l’ensemble des options de production d’électricité et de s’assurer que quelles que soient les solutions proposées, elles devront se faire dans l’esprit du protocole de Kyoto. La Régie de l’énergie doit produire son rapport au ministre des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs dans un délai de 60 jours. Ce rapport sera rendu public.

Pour le premier ministre du Québec, il est clair qu’aux yeux des Québécois, Hydro-Québec n’a pas fait la preuve hors de tout doute de l’ampleur réelle du déficit énergétique qui est anticipé par la société d’État, ainsi que des solutions pour le combler le cas échéant. C’est pourquoi, le gouvernement du Québec demande à la Régie de l’énergie de faire la lumière sur les besoins énergétiques québécois.

Le gouvernement du Québec continue de croire que le projet du Suroît fait partie des solutions au déficit énergétique tel que présenté par Hydro-Québec. Le gouvernement a la responsabilité de ne pas mettre en péril la sécurité énergétique des générations futures.

« Les récents débats qui ont eu lieu au Québec au cours des dernières semaines démontrent à quel point les Québécois sont préoccupés par la protection de l’environnement. Le défi du gouvernement du Québec est donc de concilier cette préoccupation environnementale avec la nécessité d’assurer la sécurité énergétique de la population du Québec », conclut Jean Charest.


Mise en ligne : 6 février 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017