Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Début des travaux de la centrale hydroélectrique de la rivière PéribonkaLe premier ministre Jean Charest procède à l’ouverture du chantier de 1,3 milliard $ au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Péribonka, le 29 avril 2004 – Le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, le ministre des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Corbeil, et la ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mme Françoise Gauthier, ont annoncé le début des travaux de construction de l’aménagement hydroélectrique de la rivière Péribonka. « Avec ce projet, estimé à 1,3 milliard de dollars, nous assistons véritablement à la relance du développement énergétique au Québec », a affirmé M. Charest.

Au plus fort des travaux en 2006, il est prévu que près de 1 200 travailleurs seront présents sur le chantier. « Cette centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 385 MW, construite en amont de la confluence des rivières Péribonka et Manouane, contribuera grandement au nouvel essor économique du Saguenay–Lac-Saint-Jean ainsi qu’à la sécurité de l’approvisionnement énergétique des Québécois », a précisé le ministre Corbeil. Il ajoute que « cette centrale sera mise en service en 2008 dans le plus grand respect de l’environnement. Elle n’aura en effet qu’un impact minime sur l’environnement immédiat et aucun impact sur le lac Saint-Jean puisqu’elle sera située entre deux barrages existants. Une autre bonne nouvelle, les retombées économiques de ce projet sont évaluées à 345 millions de dollars dans la région ».

Dans le cadre du projet, Hydro-Québec a convenu d'ententes de partenariat avec les communautés touchées par le chantier soit, la MRC Fjord-du-Saguenay, la MRC Maria-Chapdelaine et le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean. Les montants associés à ces ententes ont été attribués de façon équitable. Au delà de la création d’emplois, ces trois collectivités bénéficieront d’un fonds de développement global de près de 215 M$ en compensation des impacts du projet, en plus de deux fonds complémentaires totalisant 25,2 M$. « Ces montants témoignent de l’engagement du gouvernement du Québec de soutenir le développement des régions de concert avec la population locale», a déclaré la ministre Gauthier.

Pour le député Karl Blackburn, l’ouverture du chantier est une excellente nouvelle pour les travailleurs de toute la région. « Je suis extrêmement heureux de faire partie d’une équipe dont le développement économique et la création d’emplois sont au cœur des priorités. Le développement hydroélectrique est une des clés du développement économique de la région et l’annonce d’aujourd’hui est une preuve de notre détermination à assurer la prospérité de notre région. »

« Péribonka est le premier d’une série de grands projets hydroélectriques qui seront mis en chantier au cours des prochaines années. Par conséquent, le Québec amorce aujourd’hui une nouvelle ère de développement économique. Je considère absolument nécessaire pour le bien-être économique et social du Québec, que tous les Québécois, entrepreneurs et citoyens, puissent compter sur l’approvisionnement et la sécurité énergétique. Il en va de notre prospérité et de notre avenir », a conclu le premier ministre du Québec, M. Jean Charest.

– 30 –


Mise en ligne : 29 avril 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017