Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Environnement, transport et sécuritéLe premier ministre Charest et le gouverneur Douglas font le point sur l’état d’avancement des dossiers communs

Burlington, le 3 août 2004 – Le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, et le gouverneur du Vermont, M. Jim Douglas, se sont rencontrés aujourd’hui, au Leahy Center for Lake Champlain, à Burlington, au Vermont, afin de faire le point sur l’état d’avancement dans la mise en œuvre de l’Accord de coopération entre le gouvernement du Québec et le gouvernement de l'État du Vermont et de discuter de dossiers communs, dont les questions environnementales concernant les lacs Champlain et Memphremagog, la sécurité et le prolongement de l’autoroute 35 au Québec.

Le bilan de l’accord entre le Québec et le Vermont, signé en décembre 2003, démontre déjà des progrès dans de nombreux domaines, notamment :

  • La mise sur pied du comité conjoint Québec-Vermont pour l’établissement et le suivi du plan d’action 2004-2005;
  • Le renouvellement des ententes sur le lac Champlain et le lac Memphremagog, de même que l’accélération des mesures liées à l’entente sur la réduction du phosphore dans la baie Missisquoi;
  • Les rencontres fréquentes d’échange de renseignements entre le Vermont State Police, le Department of Homeland Security et la Sûreté du Québec;

« Je suis ravi de revoir le gouverneur Douglas pour approfondir nos rapports privilégiés avec l’État du Vermont, un voisin avec lequel le Québec entretient depuis longtemps une relation riche, solide, basée sur de nombreux intérêts partagés. Le Québec et le Vermont ont notamment en commun des plans d’eau à assainir et à protéger, un réseau routier à améliorer et des préoccupations en matière de sécurité. Le gouverneur et moi-même sommes sur la même longueur d’onde quant à l’importance de ces questions et aux actions à mener pour apporter les corrections nécessaires. Nous avons, par exemple, convenu de devancer à 2009 l’échéance des travaux de dépollution de la Baie Missisquoi prévue initialement pour 2016 et visant à réduire la quantité de phosphore », a dit le premier ministre.

Pour sa part, le gouverneur Douglas a dit considérer le Québec comme l’allié le plus important du Vermont sur le plan international. « Il m’est très agréable de travailler avec le premier ministre Charest, qui est préoccupé par les mêmes grands enjeux que moi. C’est un réel plaisir de l’accueillir dans notre magnifique État du Vermont, en compagnie de sa délégation. Déjà, nous avons déterminé ensemble les voies d’avenir de notre relation bilatérale et nous comptons collaborer à préserver notre environnement, notre sécurité et nos liens commerciaux. Je précise d’ailleurs que nous faisons des progrès constants. »

MM. Douglas et Charest se sont, entre autres, entendus sur une participation ouverte et transparente au groupe de travail international mis sur pied par la Commission mixte internationale concernant le pont reliant les localités d’Alburg et de Swanton, au Vermont.

Le gouverneur et le premier ministre ont, en outre, échangé sur l’agrandissement du lieu d’enfouissement sanitaire de Coventry, au Vermont, sur le prolongement de l’autoroute 35, au Québec, ainsi que sur les questions de sécurité, dont la participation de responsables de la sécurité intérieure du Vermont et du Québec à la réunion des Northeast Homeland Security Directors, qui aura lieu à Québec, les 5 et 6 août.

– 30 –


Mise en ligne : 3 août 2004


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017