Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement du Québec accorde 40,9 millions de dollars à l’Université de Sherbrooke

Sherbrooke, le vendredi 28 novembre 2003 Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, accompagné du ministre de l’Éducation, monsieur Pierre Reid et du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Philippe Couillard, a annoncé que le gouvernement du Québec investit 40,9 millions de dollars pour la Faculté de médecine et le Pavillon des sciences de la vie de l’Université de Sherbrooke. « L’investissement que nous annonçons aujourd’hui se situe au point de convergence de deux des missions les plus essentielles de l’État, de deux des priorités les plus fondamentales de notre gouvernement, soit la santé et l’éducation. Il traduit notre volonté de faire un Québec efficace, où les citoyens savent qu’ils peuvent compter sur l’État pour soigner leurs enfants et leurs parents, et pour bien éduquer notre jeunesse, un Québec capable de briller parmi les meilleurs », a déclaré monsieur Charest.

Monsieur Reid a expliqué que le ministère de l’Éducation consent 23,5 millions de dollars afin de permettre l’agrandissement ainsi que le réaménagement des bâtiments existants abritant la Faculté de médecine et des sciences infirmières. L’Université de Sherbrooke pourra ainsi répondre à l’augmentation des inscriptions en médecine et en sciences infirmières. « Il est essentiel d’offrir aux futurs professionnels de la santé un environnement adéquat et répondant aux besoins actuels du réseau de la santé. Cet investissement majeur garantit aux étudiantes et aux étudiants, un enseignement de qualité qui fait la renommée de l’Université de Sherbrooke, et confirme que notre gouvernement a vraiment fait de l’éducation une priorité » s’est réjoui Pierre Reid.

Le ministre de l’Éducation a également annoncé qu’une contribution de 17,4 millions de dollars est accordée pour l’établissement d’un Pavillon des sciences de la vie d’une superficie de 6500 mètres carrés. Ce pavillon nécessitera la construction d’un édifice et le réaménagement d’une partie des facultés des Sciences et de Génie sur le campus de l’Université de Sherbrooke. Le coût du projet totalisant près de 27 millions de dollars d’investissements, l’Université de Sherbrooke s’est engagée à trouver les sommes nécessaires afin de compléter le financement.

Le Pavillon des sciences de la vie permettra de dispenser trois nouveaux programmes, soit le baccalauréat en pharmacologie et en biotechnologie, le baccalauréat en droit avec cheminement en biotechnologie, ainsi que le baccalauréat en géomatique appliqué en environnement. Concrètement, l’Université de Sherbrooke diplômera, annuellement, plus de 200 bacheliers qui contribueront à l’essor de l’industrie pharmaceutique, biotechnologique et de la géomatique.

« Ces nouvelles infrastructures permettront à l’Université de Sherbrooke d’appuyer adéquatement l’innovation dans les entreprises oeuvrant dans les domaines du génie et des biotechnologies. L’Université pourra contribuer à la mise en place d’un environnement favorable au démarrage et à l’émergence d’entreprises à fort contenu technologique et à accroître ainsi l’activité économique reliée à ces domaines. » a ajouté le ministre de l’Éducation.

Enfin, monsieur Charest a conclu en rappelant le rôle majeur que joue l’Université de Sherbrooke dans le développement économique et social de l’Estrie « L’Université de Sherbrooke est le principal lieu de haut savoir de l’Estrie. Son histoire l’associe à plusieurs de nos plus grandes innovations en matière de recherche et d’enseignement. Son développement est indissociable de nos réussites futures. Du primaire à l’université, nous avons décidé de nous donner une école de la réussite, une école de la réussite de nos jeunes, une école de la réussite du Québec. »

- 30 -


Mise en ligne : 28 novembre 2003


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017