Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Un investissement de plus de 700 millions de dollarsLe premier ministre du Québec et le premier vice-président et ministre de l'économie d'espagne inaugurent la première usine pétrochimique nord-américaine d’Interquisa Canada

Montréal, le mercredi 19 novembre 2003 Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest a inauguré aujourd’hui la nouvelle usine pétrochimique d’Interquisa Canada construite dans la zone industrielle de l’Est de Montréal. Monsieur Charest était accompagné de MM. Rodrigo Rato, premier vice-président et ministre de l’Économie d’Espagne, Michel Audet, ministre du développement économique et régional du Québec, l'honorable Claude Drouin, Secrétaire d’État de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Gérald Tremblay, maire de Montréal et Carlos Pérez de Bricio, président du conseil d’administration et président et chef de la direction de Compaña Española de Petróleos, S.A. (CEPSA).

Monsieur Charest s'est réjoui de cet investissement majeur et a souhaité que les échanges économiques entre le Québec et l'Espagne se multiplient. « Nous entendons assurer aux entreprises québécoises et étrangères un environnement économique avantageux qui favorise leur développement sur les marchés internationaux ou leur implantation en sol québécois », a souligné le premier ministre.

En exploitation depuis septembre 2003, l'usine d'Interquisa Canada se spécialise dans la production d’acide téréphtalique purifié (ATP). Les installations actuelles permettent de générer annuellement 500 000 tonnes métriques de ce type d’acide, une capacité de production classée parmi les plus importantes au monde. L'ATP sert de matière première dans la fabrication de plastique recyclable pour bouteilles, de polyester pour le textile ainsi que de pellicule pour les bandes audio, vidéo et les films photographiques. L'ATP compose aussi les résines synthétiques impliquées dans la fabrication de la peinture.

Propriété conjointe d‘Interquisa, une filiale du groupe espagnol CEPSA et de la Société générale de financement du Québec (SGF), Interquisa Canada représente un investissement de plus de 700 millions de dollars et figure parmi les trois plus importants projets industriels déployés au Québec au cours des dernières années.

Cet important investissement a aussi été rendu possible grâce à la participation financière d'Investissement Québec. La société d'État a contribué pour un montant de 50 millions de dollars par le biais du programme FAIRE. Cet engagement est la preuve de la volonté d'Investissement Québec de participer au développement de l'industrie pétrochimique québécoise et nul doute qu'il constitue un atout pour attirer de nouveaux investisseurs dans ce secteur d'activité.

CEPSA a privilégié le Québec comme lieu d'implantation de sa première usine pétrochimique hors Europe, notamment parce qu'elle pouvait compter sur des partenaires fiables avec qui la société avait déjà travaillé par le passé. Rappelons que CEPSA avait conclu un premier partenariat avec la SGF en 1993, ce qui avait permis la création de Petresa Canada, à Bécancour. Depuis 1995, ce complexe industriel produit de l’alkylbenzène linéaire servant à la fabrication de détergents biodégradables.

Pendant les 18 mois qu’ont nécessité les travaux de conception et de construction, ce chantier atteignant 200 000 mètres carrés a requis plus de 2 000 000 d'heures de travail. En période de pointe, près de 1 300 travailleurs de la construction travaillaient sur le chantier. La commercialisation des produits de l'usine sur le marché nord-américain a créé 140 emplois directs en plus de permettre la réouverture de l’usine Coastal spécialisée dans la production de paraxylène, la matière première de l'ATP.

« L'installation de la nouvelle usine d'Interquisa dans l'arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles–Montréal-Est vient confirmer un partenariat presque historique entre cette zone industrielle, l'une des plus anciennes de la région, et le secteur économique international des industries de transformation des produits chimiques. », a déclaré le maire de Montréal, Gérald Tremblay. « En joignant les rangs des 300 industries que compte l'arrondissement, Interquisa Canada vient ajouter un nouvel élément dynamique dans l'est de Montréal et réaffirmer la position internationale du secteur industriel de l'Est de Montréal », a conclu le maire Tremblay.

« Nous avons établi avec le Canada et particulièrement avec le Québec d'excellentes relations, qui se renforcent de jour en jour, et qui ont donné naissance à des projets de grande envergure et à une collaboration particulièrement fructueuse avec la SGF », a déclaré monsieur Carlos Perez de Bricio, président du groupe CEPSA. « Nous sommes particulièrement fiers de constater que l'usine d'Interquisa Canada constitue le moteur d'un processus de reprise industrielle du secteur pétrochimique au Québec, non seulement pour ce qu'il implique en termes d'heure de travail de construction, mais également pour sa portée et son apport indirect à l'environnement économique », a t-il conclu.

Respect des normes environnementales

En matière d’environnement, Interquisa Canada s’est imposée des règles strictes afin de surpasser les normes en vigueur. Dès le début de l’étude d’impact, la société a tenu à impliquer et informer la communauté lors d’un processus rigoureux de consultation publique. La contribution du milieu s’est poursuivie tout au long du processus menant à l’obtention des permis et autorisations. Les conclusions de l’étude ont révélé que les critères de qualité de l’air visant à protéger la santé sont tous respectés.

À propos d'Interquisa Canada

Interquisa se spécialise dans la production d'ATP depuis plus de 25 ans. Ses installations à San Roque en Espagne, produisent actuellement de l'ATP, de l’acide isophtalique purifié et du téréphtalate de diméthyl. L'usine d'Interquisa Canada à Montréal est la première usine de production implantée à l'extérieur de l'Europe par le groupe CEPSA, une opération qui lui permet de renforcer sa position sur le marché mondial.

À propos du groupe Cepsa

CEPSA exploite le marché du raffinage et de la pétrochimie depuis 1929. À la tête d’un groupe industriel de 16,5 milliards de dollars de chiffres d’affaires, un actif d’environ 7 milliards de dollars et 9 500 employés, CEPSA jouit d’une situation privilégiée sur les marchés espagnol et international. Deux de ses principales compagnies en pétrochimie (Petresa et Interquisa Canada) se sont établies au Québec en partenariat avec la SGF afin de percer le marché de l’ALENA. (www.cepsa.es)

Des photos de l’événement seront disponibles sur Internet dès 16 h 30 à l’adresse suivante : www.boiteaphotos.com (code d’accès : Interquisa).

- 30 -


Mise en ligne : 19 novembre 2003


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017