Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Projet de 11,8 millions de dollars dans la région de la Gaspésie—Îles-de-la-MadeleineLe Centre Aqua-Mer aspire au titre de leader de la thalassothérapie en Amérique du Nord

Photo: M. Landry, M. Blanchet, Madame Dubois et M. CorriveauCarleton-sur-mer, le jeudi 6 mars 2003 Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, les propriétaires et les fondateurs du Centre Aqua-Mer, Mme Yolande Dubois et M. Jules Corriveau, et le président du conseil, président et chef de la direction de la Société générale de financement du Québec (SGF), M. Claude Blanchet, ont annoncé aujourd’hui un investissement de 11,8 millions de dollars au centre de thalassothérapie de Carleton.

Le projet d’expansion prévoit le développement d’un second centre de thalassothérapie à vocation internationale pouvant accueillir annuellement 116 curistes par jour, en plus des 60 cures par jour dispensées par l’établissement actuel pendant la saison estivale. Il prévoit également la mise en valeur d’un site exceptionnel, d’une superficie de deux millions de pieds carrés, en bordure de mer, et la construction du Grand Hôtel, haut lieu de détente et de remise en forme par la thalassothérapie. Son ouverture est prévue pour le mois de mai 2004.

« Déjà solidement implanté et reconnu au Québec, Aqua-Mer veut devenir le principal chef de file de la thalassothérapie en Amérique du Nord. Ce projet répond aux besoins de la région de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine d’établir des pôles d’attraction récréotouristique de calibre international, qui permettront de consolider et d’améliorer l’offre aux touristes nord-américains et européens », a déclaré le premier ministre.

« Cette phase de développement devenait incontournable. Depuis quatre ans, l’achalandage d’Aqua-Mer est au maximum, avec près de 2 000 curistes par saison. Le Centre Aqua-mer combine les bienfaits de la thalassothérapie aux activités de plein air. Ce nouvel investissement nous permettra de satisfaire à la demande grandissante de différents types de cure dans un contexte de vacances santé », ont souligné les propriétaires, Mme Dubois et M. Corriveau.

L’agrandissement du centre contribuera à créer 104 emplois durant la construction et 89 nouveaux emplois permanents au nouveau centre. Grâce à cette expansion, les activités de thalassothérapie devraient tripler et mettre à profit l’ensemble de l’infrastructure touristique de la Gaspésie—Ïles-de-la-Madeleine. La SGF investira 2,1 millions de dollars, pour une participation d’environ 39 % des actifs.

« Aqua-Mer demeurera ouvert toute l’année et aura ainsi un effet structurant sur l’emploi. À terme, le centre engendrera des retombées économiques annuelles de l’ordre de 5,5 millions de dollars pour l’ensemble de la région », a pour sa part mentionné M. Blanchet.

Aqua-Mer met en valeur les vertus de l’eau de mer en mouvement, des algues, des boues et du climat marin afin d’intégrer la thalassothérapie dans un contexte de remise en forme générale et de vacances santé, qui incluent également des activités de plein air et une saine alimentation (www.aquamer.ca).

À propos de la SGF

La mission de la SGF consiste à mettre en œuvre des projets de développement économique, en collaboration avec des partenaires et dans des conditions de rentabilité normale. Depuis sa restructuration, en 1998, la SGF a engendré des investissements de 10,6 milliards de dollars et créé plus de 56 000 emplois directs et indirects. Au 31 décembre 2001, l’actif consolidé de la SGF dépassait les 3 milliards de dollars. La SGF compte 65 partenaires internationaux exploitant des établissements au Québec (www.investquebec.com/quebec/fr).


- 30 -



Mise en ligne : 6 mars 2003


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017