Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement du Québec annonce 2,4 millions de dollars pour la restauration, la conservation et la mise en valeur du site historique du Banc-de-Paspébiac

Photo: Madame Chapados, M. Arseneau, M. Landry et M. Bastien.Paspébiac, le jeudi 6 mars 2003 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Maxime Arseneau, ont annoncé aujourd’hui l'injection de 2,4 M$ dans des travaux de restauration, de conservation et de mise en valeur du Banc-de-Paspébiac, un site historique et culturel d’envergure et un attrait touristique majeur dans la région de la Gaspésie. Cette annonce a eu lieu en présence de la présidente de la Corporation du site historique du Banc-de-Paspébiac, Mme Doris Chapados, et du maire de la ville de Paspébiac, M. Régent Bastien.

« Il faut garder un œil attentif, sensible, sur nos lieux de mémoire, et je me réjouis de constater que les regards du gouvernement du Québec et de la Corporation du site historique du Banc-de-Paspébiac convergent. Tout en veillant à la préservation de ce joyau du patrimoine québécois depuis plus de vingt ans, la Corporation a su en faire un outil de développement économique important pour la Baie des Chaleurs et toute la Gaspésie. Devant de si précieux efforts, le gouvernement du Québec ne peut que renouveler son appui », a déclaré le premier ministre.

Le gouvernement du Québec annonce une subvention de un million de dollars pour la première phase du projet, qui prévoit la restauration de 4 des 11 bâtiments qui composent le site. Les travaux visent notamment à consolider les fondations sur pilotis, à améliorer le revêtement, la ventilation et l’étanchéité des bâtiments, dont l’état commande une intervention dans les meilleurs délais. Le premier lot ciblé comprend le bâtiment le plus imposant du site, l’entrepôt de la compagnie LeBoutillier Brothers, communément appelé le « BB ». Ces travaux, évalués à 2,5 millions de dollars, débuteront l’automne prochain, pour se terminer au début de l’été 2004.

Le gouvernement donne également son accord de principe et réserve 1,4 M$ pour la réalisation de la deuxième phase. Les travaux seront dès lors élargis aux sept autres bâtiments patrimoniaux et viendront compléter l’aménagement extérieur du site. Le versement de la somme accordée pour ces travaux, évalués à 1,5 M$, est conditionnel à la participation financière du gouvernement fédéral à l’ensemble du projet.

Parallèlement à ces travaux de restauration, la Corporation du Banc-de-Paspébiac entend élaborer une nouvelle programmation d’activités muséales, renouveler les outils d’interprétation et le concept d’animation du site et, enfin, adopter un plan de commercialisation. La ville de Paspébiac et Hydro-Québec apporteront leur soutien financier au projet.

Le Banc-de-Paspébiac a été la plaque tournante de l’industrie de la pêche durant deux siècles, à l’époque où les compagnies Charles Robin Co. et LeBoutillier Brothers y avaient installé le quartier général des deux plus importantes sociétés jersiaises qui ont marqué le développement de la péninsule gaspésienne. Des 70 bâtiments d’origine, 11 existent toujours. La gestion, l’animation, l’entretien et le fonctionnement du site sont assurés depuis plus de vingt ans par la Corporation du site historique du Banc-de-Paspébiac. Ce lieu accueille chaque année plus de 20 000 visiteurs.

L’aide financière provient du programme de soutien aux équipements culturels du ministère de la Culture et des Communications. Rappelons que le Banc-de-Paspébiac a été classé site historique, en 1981, en vertu de la Loi sur les biens culturels.


- 30 -

 


Mise en ligne : 6 mars 2003


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017