Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Telus Québec investit plus de 500 millions de dollars et crée 800 emplois au Québec, dont plus de 400 à Rimouski

Rimouski, le mardi 25 février 2003 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, et le président et chef de la direction de TELUS Québec, M. Hugues St-Pierre, ont annoncé aujourd’hui, à Rimouski, un investissement de 500 millions de dollars qui entraînera la création de quelque 800 emplois, d’ici 2006, dans l’est du Québec ainsi qu’à Montréal. L’annonce a été faite en présence de la secrétaire d’État à la Recherche, à la Science et à la Technologie et députée de Rimouski, Mme Solange Charest.

« La décision de TELUS Québec de réaliser un investissement de cette envergure au Québec, et plus particulièrement à Rimouski où est situé son siège social, illustre le succès des différents incitatifs financiers instaurés par notre gouvernement pour assurer un partage harmonieux de la prospérité économique dans toutes les régions du Québec. C’est une excellente nouvelle pour TELUS Québec, qui entend, avec l’aide de ses employés actuels et des centaines d’autres qui s’ajouteront, réaliser son projet d’expansion au Québec », a précisé le premier ministre.

« Cet investissement nous permettra d’offrir à toutes les Québécoises et à tous les Québécois des solutions innovatrices dans les domaines filaire et du sans-fil. Forts d’une solide expérience de plus de 75 ans en télécommunication, nous continuerons de développer notre réseau et de faire profiter notre clientèle de services à la fine pointe de la technologie, tout en développant le marché des grands centres urbains essentiels à notre croissance », a ajouté M. St-Pierre.

Compte tenu de l’importance de son investissement et du nombre significatif d’emplois créés au Québec, TELUS Québec bénéficiera du congé fiscal de dix ans accordé par le gouvernement du Québec aux projets majeurs. De plus, Investissement Québec lui accordera une aide de 16 millions de dollars, liée à la création d’emplois, par son programme FAIRE. L’entreprise est également admissible à l’aide fiscale consentie aux Carrefours de la nouvelle économie, de même qu’à la Zone de commerce électronique de Montréal.

« TELUS Québec a su, au fil des ans, développer en région une solide expertise technologique dans le domaine des télécommunications, qu’elle exporte aujourd’hui à l’extérieur du Québec. La consolidation de son siège social à Rimouski et toutes les retombées économiques associées à ce projet d’expansion de grande envergure sont des signes extrêmement encourageants pour l’avenir », a mentionné la députée Solange Charest.

S’appuyant sur un réseau reconnu comme l’un des plus modernes en Amérique du Nord, TELUS Québec offre à sa clientèle une large gamme d’appareils et de systèmes de communication aux fonctions sophistiquées, un éventail de services téléphoniques locaux ainsi que des forfaits interurbains avantageux. Elle assure également à ses clients d’affaires des services en matière de nouvelles technologies de l’information, de télécommunication et de commerce électronique.

-30-

 


Mise en ligne : 25 février 2003


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017