Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Déclaration du premier ministre à la suite de sa rencontre avec des groupes sociaux

Québec, le mercredi 19 février 2003 - C’est avec regret que le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, a pris connaissance de l’interprétation des propos qu’il a tenus à l’occasion d’une rencontre privée à son cabinet avec les représentants des groupes sociaux.

« Mes propos traduisaient tout autant mon indignation devant un problème grave que ma détermination plus ferme que jamais à l’éradiquer. Il faut donc comprendre ce que j’ai dit comme « un cri du cœur », car je n’accepte pas que des enfants au Québec arrivent à l’école le ventre vide. Une société comme la nôtre, qui se veut moderne et solidaire, ne doit pas laisser ces enfants souffrir de la faim. », a déclaré M. Landry.


Mise en ligne : 19 février 2003


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017