Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Consensus québécois sur le déséquilibre fiscal

Québec, le mardi 8 octobre 2002 - Au terme du Forum national sur le déséquilibre fiscal, les participants de la société civile du Québec, réunis à la salle du Conseil législatif de l’Hôtel du Parlement, conviennent de lancer un appel pressant au gouvernement fédéral afin qu’il reconnaisse le déséquilibre fiscal et qu’il s’engage à le corriger sans délai.

« Fort de cet appui des partenaires socioéconomiques du Québec et de tous les partis politiques de l’Assemblée nationale, je demanderai que l’enjeu du déséquilibre fiscal croissant entre le gouvernement national du Québec et le gouvernement central soit inscrit à l’ordre du jour de la prochaine conférence des premiers ministres, à Ottawa », a indiqué le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry.

Rappelons qu’en mars dernier, la commission Séguin et le Conference Board du Canada démontraient que l’ampleur de ce déséquilibre fiscal croissant entre les deux paliers de gouvernements prive le Québec de 50 millions de dollars par semaine.

« Les enjeux sont considérables, car ce qui est en cause, c’est d’abord et surtout l’avenir de nos programmes sociaux, en particulier dans les domaines des services de santé, de l’éducation et du soutien à la famille. Je souhaite que les discussions entreprises au cours des derniers jours s’étendent à l’ensemble de la population, ce qui rendrait notre consensus encore plus fort et significatif. Il en va de l’intérêt de l’ensemble des Québécoises et des Québécois », a conclu le premier ministre.

Vous trouverez, en annexe, le texte de la déclaration signée aujourd’hui au Forum national sur le déséquilibre fiscal. Cette déclaration est inspirée de la motion unanime votée à l’Assemblée nationale le 7 juin 2002.

Pour en connaître davantage


- 30 -


Mise en ligne : 8 octobre 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017