Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Construction d’un nouveau pavillon pour les étudiants de l’École Polytechnique de Montréal

Québec, le lundi 25 mars 2002 - Le premier ministre, M. Bernard Landry, et le ministre d’État à l’Éducation et à l’Emploi, M. Sylvain Simard, ont annoncé un investissement de 70 millions de dollars pour l’agrandissement de l’École Polytechnique de Montréal.

Le gouvernement du Québec alloue une somme de 60 millions de dollars et l’École Polytechnique contribuera au financement à hauteur de 10 millions de dollars. Ce projet présente l’avantage de regrouper l’ensemble des activités d’enseignement et de recherche de cet établissement, qui sont présentement dispersées en six endroits différents. Les travaux débuteront au printemps 2003 et se poursuivront jusqu’en janvier 2005. La construction du nouveau bâtiment de 30 000 mètres carrés entraînera la création de près de 1 000 emplois, répartis sur trois ans.

« Par cet investissement, le gouvernement du Québec vient appuyer l’École Polytechnique dans son importante mission consacrée à la formation des ingénieurs et de spécialistes hautement qualifiés. Il est indéniable que le renforcement de ce pôle d’excellence contribuera au progrès scientifique et économique du Québec. En effet, ces spécialistes se retrouveront au cœur de l’industrie aérospatiale, de l’informatique et du multimédia. Ils participeront à l’essor de l’industrie des télécommunications, ainsi que des domaines pharmaceutique et biomédical. Ces hommes et ces femmes seront aussi à l’avant-plan des secteurs de l’environnement et des biotechnologies » , a déclaré le premier ministre.

L’École Polytechnique de Montréal, première au Québec par le nombre de ses étudiants et l’ampleur de ses budgets de recherche, est l’une des trois plus grandes écoles d’ingénieurs au Canada. Les inscriptions y ont connu une progression constante, passant de 3 500 à 4 100 en quatre ans. Réputé pour la qualité de son enseignement, l’établissement décerne environ 600 diplômes d’ingénieurs, 200 maîtrises et 50 doctorats chaque année, ainsi que plus d’une centaine de certificats de la formation continue.

L’École Polytechnique est également reconnue pour le dynamisme de ses activités de recherche, qui représentaient, en 1998-1999, près de 30 p. 100 de son budget total. Elle est caractérisée par une excellente collaboration avec les entreprises, elle propose à l’industrie une expertise de pointe et s’est donné les moyens de commercialiser les résultats de ses travaux de recherche. L’École Polytechnique de Montréal a en effet été à l’origine, en quatre ans, de la mise sur pied de treize entreprises qui ont créé 225 emplois en haute technologie.

« Une fois de plus, le gouvernement du Québec démontre l’importance qu’il accorde à l’éducation. Ce projet aura un effet stimulant sur la nouvelle économie du Québec et, par le fait même, sur la vie des Québécoises et des Québécois » , a conclu M. Sylvain Simard.

Rappelons que cet investissement du gouvernement du Québec s’ajoute aux 60 millions récemment investis à l’Université de Montréal pour la construction du nouvel Institut d’immunovirologie et de cancer et de la Faculté de pharmacie.


- 30 -


Mise en ligne : 25 mars 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017