Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le Québec perd un de ses plus grands artistes

Québec, le mercredi 13 mars 2002 - Attristé par le décès de M. Jean-Paul Riopelle, l’un des grands artistes du Québec, le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, offre à la famille Riopelle et à ses proches sa plus vive sympathie et les plus sincères condoléances du gouvernement. Des funérailles nationales souligneront le décès de M. Riopelle, le lundi 18 mars, à Montréal.

« Jean-Paul Riopelle figure parmi la courte liste des créateurs de génie. Son œuvre témoigne à la fois des profondes mutations des arts visuels, de l’histoire de l’art et de l’histoire du Québec tout entier. Signataire du Refus global, sa quête artistique l’aura mené vers les plus hauts sommets. Son talent était exceptionnel, sa renommée est et restera internationale », a déclaré le premier ministre.

« Riopelle était considéré dans le monde entier comme un des créateurs les plus marquants de l’époque contemporaine. Il demeurera une source d’inspiration pour tous les amoureux des arts et de la beauté », a pour sa part rappelé la ministre d’État à la Culture et aux Communications, Mme Diane Lemieux.

Premier peintre québécois à obtenir une consécration internationale, M. Riopelle est demeuré jusqu’à la fin un artiste majeur, colossal et inclassable. Enfant terrible de notre histoire de l’art, provocateur, rébarbatif à toute école, il a reçu, en 1981, le prix Paul-Émile-Borduas. Ce prix rend hommage à ceux de nos concitoyens et concitoyennes considérés comme les piliers de notre identité en tant que bâtisseurs et animateurs de notre vie culturelle.

Rappelons que, l’an dernier, le Musée du Québec et le Musée des beaux-arts de Montréal ont acquis un ensemble d’œuvres de Riopelle afin de reconnaître la place unique de cet artiste. Son Hommage à Rosa Luxemburg, une murale de 40 mètres, est exposé en permanence au Musée du Québec. Cette institution possède d’ailleurs la collection la plus importante d’œuvres de l’artiste. Les Québécois et les Québécoises pourront lui rendre un dernier hommage en signant le registre mis à leur disposition dans la salle qui porte son nom. De plus, notons que le Musée des beaux-arts de Montréal lui consacrera une exposition cet été.


- 30 -


Mise en ligne : 13 mars 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017