Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Journée internationale des femmes : « Nouvelles réalités, solidarités nouvelles »

Québec, le vendredi 8 mars 2002 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, la ministre d’État à la Solidarité sociale, à la Famille et à l’Enfance, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable des Aînés, Mme Linda Goupil, ainsi que la secrétaire d’État à la Condition féminine, Mme Jocelyne Caron, ont tenu à rappeler l’importance, pour le Québec, de se mobiliser et de souligner avec fierté cette journée dédiée aux femmes du monde entier. À l’heure des grands changements démographiques et des enjeux qui se dessinent sur la scène internationale, le thème de cette année « Nouvelles réalités, solidarités nouvelles » vient marquer un pas important pour la progression des droits des femmes.

« L’ampleur du mouvement des femmes au Québec a permis aux Québécoises de faire entendre leurs revendications, mais aussi d’être partie prenante aux engagements de notre gouvernement pour assurer leur présence dans les lieux du pouvoir, là où elles peuvent influencer les décisions. Ce dynamisme et ce leadership des Québécoises nous ont permis de faire des pas énormes au cours des dernières années en matière d’égalité, d’équité et de solidarité », a déclaré la ministre Goupil.

« À l’heure du mentorat et du développement des réseaux d’influence, les liens d’entraide créés par les femmes entre les générations et entre les communautés culturelles influenceront le cours des choses pour en arriver à une plus grande égalité au sein de la société », a souligné Mme Caron.

« Les convictions et les liens de solidarité tissés au sein de la société québécoise ont entraîné un changement progressif des comportements et des mentalités. Ce changement s’est traduit, entre autres, par l’adoption d’une politique familiale avant-gardiste et fidèle à la réalité des familles québécoises. Au-delà des progrès réalisés, les défis actuels sont grands. En cette Journée internationale des femmes, il est impératif, notamment, que nous demeurions vigilants en regard de la pauvreté et de la violence faite aux femmes. À tout moment, ces préoccupations doivent être au cœur de nos actions individuelles et collectives. Plus que jamais, nous devons consolider nos alliances afin de favoriser l’épanouissement des femmes et des hommes du Québec », a déclaré le premier ministre.


- 30 -


Mise en ligne : 8 mars 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017