Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre et le gouverneur de l’état de New York lancent le premier sommet économique Québec-New York

Photo de M. Pataki et de M. Landry
Photo de M. Pataki et de M. Landry

Saint-Jean-sur-Richelieu, le mardi 21 mai 2002 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, et le gouverneur de l’État de New York, M. George E. Pataki, ont inauguré aujourd’hui le premier Sommet économique Québec-New York à Saint-Jean-sur-Richelieu. Cet événement sert de coup d’envoi à un vaste projet commun : le développement du corridor de commerce Québec-New York.

« Je suis heureux d’accueillir le gouverneur de l’État de New York, notre principal partenaire commercial. Nous allons œuvrer de concert en vue de maximiser les retombées d’une relation déjà florissante », a souligné le premier ministre.

« Ce premier Sommet économique Québec-New York renforcera nos relations commerciales, qui sont plus importantes que jamais, en cette période de ralentissement économique et de post-11 septembre », a pour sa part déclaré le gouverneur. « Je remercie le premier ministre de son partenariat; New York travaillera avec Québec afin de créer de nouveaux emplois et d’améliorer la situation économique des deux côtés de la frontière. »

Organisé par le gouvernement du Québec et l’État de New York, en collaboration avec les chambres de commerce du Québec et de Plattsburgh-North Country, le sommet s’est ouvert devant 400 personnes, principalement des gens d’affaires de l’État de New York et du Québec. C’est la première fois que le Québec accueille une délégation new-yorkaise de si haut niveau, le gouverneur de l’État de New York étant accompagné par M. Charles A. Gargano, président du Empire State Development, M. Joseph Boardman, commissaire aux Transports, et M. Russell Bessette, directeur du New York Office of Science, Technology and Academic Research.

Le programme prévoit également la tenue demain à Plattsburgh d’une série de conférences et de discussions en atelier, ainsi qu’une allocution en matinée du premier ministre et du gouverneur. On y traitera, notamment, des enjeux en matière de transport. À cet égard, le gouvernement du Québec a annoncé des investissements atteignant 75 M$ CA (49 M$ US) afin d’améliorer l’autoroute 15 ainsi que les abords du poste frontière de Lacolle, où transitent 43 % des camions franchissant la frontière entre le Québec et les États-Unis. L’État de New York a, pour sa part, investi 51,8 M$ CA (35 M$ US) pour ce faire.

Il sera également question de transport, de technologie appliquée à la sécurité, du développement d’un corridor technologique, des occasions d’affaires offertes par le marché Québec-New York, de la promotion d’une région économique binationale de même que de tourisme.

L’État de New York est le plus important partenaire commercial du Québec à l’échelle internationale. Les échanges commerciaux entre le Québec et l’État de New York ont atteint 11,2 milliards de dollars canadiens en 2001, en hausse de plus de 171 % depuis 1990. L’organisation du sommet est le résultat de la rencontre de MM. Landry et Pataki en novembre 2001.


- 30 -


Mise en ligne : 21 mai 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017