Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement du Québec dépose un projet de loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale

Québec, le mercredi 12 juin 2002 - Le gouvernement du Québec a déposé aujourd’hui à l’Assemblée nationale un projet de loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Il s’agit d’une première dans l’histoire du Québec. Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, la ministre d’État à la Solidarité sociale, à la Famille et à l’Enfance, Mme Linda Goupil, la ministre déléguée à la Lutte contre la pauvreté et l’exclusion, Mme Nicole Léger, et la secrétaire d’État à la Condition féminine, Mme Jocelyne Caron, ont précisé les engagements fondamentaux liés au projet de loi.

« Ce projet de loi s’inscrit dans la volonté collective de faire de la lutte contre la pauvreté une priorité durable. Par cette action, nous inscrivons nos engagements dans le véhicule le plus sacré de notre démocratie : une loi qui sera votée par l’Assemblée nationale. Son adoption vise à mener progressivement le Québec, d’ici dix ans, au nombre des nations industrialisées comptant le moins de pauvreté , a déclaré le premier ministre.

La loi institue :

la Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale,
un fonds pour appuyer les initiatives d’inclusion sociale,
l’Observatoire de la pauvreté et de l’exclusion sociale,
le Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

« Il s’agit du fruit d’échanges constructifs avec de multiples interlocuteurs de la société civile, dont les groupes et les personnes ayant participé à la Marche mondiale des femmes ainsi que le Collectif pour une loi sur l’élimination de la pauvreté », a mentionné la ministre Nicole Léger.

Un débat public

Le gouvernement du Québec a la ferme intention de poursuivre le dialogue avec l’ensemble des personnes intéressées par la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. À cet effet, le projet de loi fera l’objet d’un débat public, à l’automne 2002, à l’occasion d’une commission parlementaire.

« En s’attaquant aux inégalités, nous poursuivons notre objectif d’améliorer les conditions socio-économiques de toutes les personnes, mais nous contribuons également à réduire les écarts de niveaux de vie qui subsistent entre les femmes et les hommes », a souligné la secrétaire d’État Jocelyne Caron.

Un engagement collectif

Le projet de loi est l’amorce d’un vaste chantier visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale et à permettre l’épanouissement social et économique de toutes les Québécoises et de tous les Québécois. « Le gouvernement du Québec s’engage dans cette étape importante avec conviction et compte sur un engagement semblable de l’ensemble des personnes qui seront interpellées pour mener à bien cet important projet », a conclu la ministre d’État Linda Goupil.


- 30 -


Mise en ligne : 12 juin 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017