Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

570 emplois permanents seront créés au Saguenay–Lac-Saint-Jean dans le secteur de l’aluminium

Saguenay, le mardi 26 février 2002 - En compagnie de plusieurs partenaires économiques et membres de la Vallée de l’aluminium, le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, la vice-première ministre et ministre d’État à l’Économie et aux Finances, Mme Pauline Marois, et le président de Alcan Métal primaire Québec et États-Unis, M. Richard Yank, ont dévoilé une série de projets d’investissement touchant le développement du secteur de l’aluminium qui créera 570 emplois dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

En association avec la société Amcast, Alcan entend faciliter l’implantation d’une usine de fabrication de roues d’aluminium dans la région. La Société générale de financement (SGF) s’est déjà montrée intéressée à prendre une participation dans ce projet qui nécessitera un investissement de 50 millions de dollars et qui créera 300 emplois permanents. La société Alcan a aussi annoncé un investissement de 15 millions de dollars dans son usine de composites, à Saguenay (secteur Jonquière), laquelle créera 50 emplois dans un nouveau domaine. De plus, Alcan consacrera 8 millions de dollars en recherche et développement destinés au Centre de Transformation de l’Aluminium (CTA) en collaboration avec l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) ce qui créera près de 20 emplois en haute technologie. Alcan désignera, au sein de son équipe, un expert de renommée mondiale afin d’appuyer le gouvernement dans sa stratégie de développement du secteur de la transformation de l’aluminium.

Par ailleurs, Hydro-Québec et Alcan ont convenu de travailler en partenariat afin d’optimiser le potentiel énergétique du bassin hydrographique du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Ce partenariat vise également à partager leur expertise concernant la gestion de leur réseau de production hydroélectrique respectif sur ce territoire. Cette optimisation a pour objectif de rendre disponible l’énergie nécessaire à l’expansion de l’aluminerie d’Alcan à Alma, un projet qui créerait 200 emplois supplémentaires.

Le premier ministre s’est dit très satisfait de voir que les efforts du gouvernement pour encourager les entreprises à transformer davantage l’aluminium au Québec portent leurs fruits. « Dans leur proposition conjointe, les sociétés Alouette et Alcan se sont engagées à créer 1 010 emplois dans le secteur de la transformation au Québec. Grâce aux annonces faites aujourd’hui par Alouette de créer 160 emplois à Sept-Îles et par Alcan d’en créer 370 emplois dans la transformation dans la région, les deux sociétés atteindront déjà un peu plus de 50 % de leurs engagements en matière de création d’emplois », a soutenu M. Landry.

Pour sa part, Mme Marois a fait valoir que « ces investissements insuffleront un nouvel élan à l’économie de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et lui permettront de renforcer sa position stratégique au chapitre de la transformation de l’aluminium et d’atteindre un niveau qui la placera parmi les joueurs clés de cette industrie en croissance ».


- 30 -


Mise en ligne : 26 février 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017