Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Alcoa investit un milliard de dollars pour la modernisation et l’expansion de l’aluminerie de Baie-Comeau

Baie-Comeau, le lundi 16 décembre 2002 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, et le président du conseil et chef de la direction d’Alcoa, M. Alain Belda, ont signé un protocole d’entente concernant l’agrandissement et la modernisation de l’aluminerie de Baie-Comeau.

Cet investissement majeur assurera la pérennité de ces installations stratégiques pour la Côte-Nord et le maintien à long terme de la grande majorité des emplois actuels à l’aluminerie de Baie-Comeau. De plus, les travaux de rénovation et de construction entraîneront des investissements d’un milliard de dollars et la création de 5 850 emplois directs et indirects sur une période de huit ans. Les travaux débuteront d’ici au 31 décembre 2003 et la mise en service des nouvelles installations aura lieu avant 2010.

« En appuyant le projet de modernisation et d’agrandissement de l’aluminerie Alcoa à Baie-Comeau, le gouvernement assure l’avenir de l’une des locomotives économiques du Québec. Si l’on considère en plus l’expansion de l’aluminerie Alouette, annoncée au printemps dernier, et l’érection du complexe hydroélectrique de la Toulnustouc en cours, c’est donc 3 milliards de dollars d’investissement, au total, qui seront réalisés dans la région au cours des prochaines années, et ceux-ci auront pour effet de créer 16 500 emplois. Il n’y a jamais eu autant d’investissements sur la Côte-Nord depuis la fin de la construction du complexe hydroélectrique Manic », a fait valoir le premier ministre.

M. Belda s’est dit très satisfait de la conclusion de cette entente, qu’il voit comme un geste porteur d’avenir. « Au-delà de son contenu, ce protocole d’entente crée une alliance entre le Québec et Alcoa. C’est une promesse d’avenir dont la réalisation fera partie intégrante de nos stratégies de développement à l’échelle mondiale. Je tiens à remercier les gens de Baie-Comeau et de la Côte-Nord pour leur soutien dans le cheminement de ce projet » , a déclaré M. Belda.

Le projet est admissible au congé fiscal de dix ans alloué aux projets majeurs ainsi qu’au programme FAIRE. L’aide financière du programme FAIRE prendra la forme d’un prêt sans intérêt de 170 millions de dollars.

En vertu de la réglementation en vigueur, Hydro-Québec fournira les 175 mégawatts nécessaires à l’expansion de l’aluminerie au tarif grande puissance, communément appelé tarif L. « Hydro-Québec est un partenaire important du développement économique québécois. Aujourd’hui, nous sommes heureux de nous associer à Alcoa dans le cadre d’un accord gagnant qui nous permettra de lui fournir de l’électricité à un tarif concurrentiel, mais aussi rentable pour nous », a précisé M. Caillé. De plus, le gouvernement a accepté de renouveler, pour 25 années supplémentaires, à partir de 2011, les droits hydrauliques de la centrale McCormick, qui alimente en partie l’usine de Baie-Comeau.

Alcoa s’engage à employer un minimum de 1 500 travailleurs à son usine de Baie-Comeau. Si elle devait faillir à cet engagement, l’entreprise devra assumer de lourdes pénalités.

Expansion de la production et meilleur rendement environnemental

Grâce à ce projet de modernisation, Alcoa remplacera le procédé de fabrication Soderberg par une technologie moderne, dite précuite, qui améliorera d’une manière significative la performance environnementale de l’usine. De plus, Alcoa maximisera les deux séries de technologie précuite qui existent actuellement. La capacité de production pourra ainsi passer de 437 000 à 547 000 tonnes métriques par année. Sur le plan environnemental, cet investissement aura des bénéfices importants par l’élimination presque totale des émissions HAP émanant de l’usine. Les gaz à effet de serre émis par Alcoa à Baie-Comeau seront aussi réduits de manière importante.

Expansion de l’aluminerie Alcoa à Deschambault

Le premier ministre Landry et M. Belda ont également confirmé la poursuite des discussions à propos de l’expansion de l’aluminerie Alcoa à Deschambault.


- 30 -


Mise en ligne : 16 décembre 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017