Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

L’entreprise Urgel Delisle et associés prend de l’expansion en Montérégie

Verchères, le lundi 8 avril 2002 - Le premier ministre du Québec et député de Verchères, M. Bernard Landry, le ministre délégué à l’Environnement et à l’Eau, M. Jean-François Simard, et M. Urgel Delisle ont annoncé aujourd’hui l’expansion de la firme Urgel Delisle et associés (UDA).

L’expertise de cette entreprise est reconnue dans les domaines de l’agriculture, de la foresterie et de l’environnement. Elle est la seule au Canada à fabriquer des biopesticides à partir de plantes cultivées localement. Le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD), un partenaire du gouvernement du Québec, lui accorde un appui financier de 300 000 dollars.

« C’est une excellente nouvelle, puisque cette aide financière servira à améliorer la protection de l’environnement tout en favorisant l’économie locale. L’innovation de l’initiative de la firme UDA constitue une première canadienne et lui assure un rayonnement sur la scène internationale », a déclaré le premier ministre.

Grâce à la contribution financière accordée par le FAQDD, UDA élaborera le dossier technique d’un acaricide-insecticide à base d’huiles essentielles extraites de plantes cultivées au Québec. Cette démarche vise, notamment, à déterminer les modes d’utilisation et les effets du produit sur la santé humaine, l’environnement et l’écologie du milieu. La réalisation de ce projet a également pour objectif le développement de pesticides naturels pour la protection des plantes ornementales et comestibles.

« Grâce à l’annonce d’aujourd’hui, la firme UDA se place en chef de file en matière de recherche et développement de pesticides naturels. Nous sommes très fiers du caractère avant-gardiste de cette entreprise québécoise », a souligné le ministre Simard.

La recherche et le développement technologique constituent des axes prioritaires de la stratégie économique québécoise en matière d’environnement. C’est d’ailleurs dans cette optique que le gouvernement a doté le FAQDD d’une enveloppe de 45 millions de dollars, au début de l’année 2000-2001. Une portion de ce budget est destinée à l’expérimentation de technologies à incidences environnementales, afin de maintenir le leadership du Québec dans le domaine du développement durable.


- 30 -


Mise en ligne : 8 avril 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017