Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Un investissement de un million de dollars pour la mise en valeur du patrimoine de la route Marie-Victorin à Contrecoeur

Québec, le lundi 12 août 2002 - Le premier ministre du Québec et député de la circonscription de Verchères, M. Bernard Landry, et la ministre déléguée à l’Énergie, Mme Rita Dionne-Marsolais, ont annoncé, aujourd’hui, qu’un tronçon de la route Marie-Victorin, à Contrecœur, a été choisi pour recevoir un investissement dans le cadre du Programme gouvernemental d’enfouissement des réseaux câblés de distribution.

« Je suis très heureux que cette portion de la route Marie-Victorin, où l’on trouve une concentration de bâtiments d’intérêt architectural représentatifs de diverses époques, ait été retenue par le comité de sélection. De toute évidence, la population de Contrecœur verra dans ce projet, dont le coût est évalué à un million de dollars, une occasion de rehausser l’offre touristique de son milieu de vie », a indiqué le premier ministre.

« Cette décision signifie que la Ville de Contrecœur, en collaboration avec les partenaires, est autorisée à entreprendre immédiatement les études de faisabilité nécessaires à la réalisation de ce projet », a pour sa part précisé la ministre déléguée à l’Énergie. Le gouvernement du Québec a mandaté Hydro-Québec pour coordonner la réalisation des études qui porteront sur les aspects économiques, techniques et environnementaux du projet. Outre le ministère des Ressources naturelles du Québec et la Ville de Contrecœur, les partenaires engagés financièrement dans cet investissement sont Hydro-Québec, Télébec et Vidéotron ltée.

Selon les termes du programme, un site d’intérêt patrimonial, culturel ou touristique est défini comme un lieu où se sont déroulés des événements ou des activités ayant marqué l’histoire, un site où le paysage possède des attraits remarquables ou un endroit hautement fréquenté. Le programme s’adresse principalement aux municipalités et il a pour objectif de rehausser la qualité visuelle des paysages, de participer à la mise en valeur de sites d’intérêt et de sécuriser le réseau. Il nécessitera des mises de fonds de plus de 300 millions de dollars, partagées entre le gouvernement du Québec, Hydro-Québec, les entreprises de télécommunications et les municipalités.

« L’intérêt manifesté jusqu’à maintenant par les municipalités pour le Programme gouvernemental d’enfouissement des réseaux câblés de distribution indique qu’il répond bien à leurs attentes. Les municipalités souhaitent en effet, depuis longtemps, dissimuler les réseaux aériens de distribution dans des lieux grandement appréciés par la collectivité », a conclu Mme Dionne-Marsolais.

La documentation relative au Programme gouvernemental d’enfouissement des réseaux câblés de distribution visant les sites d’intérêt patrimonial, culturel et touristique est disponible à l’adresse suivante : www.mrn.gouv.qc.ca/energie/cables.


- 30 -


Mise en ligne : 12 août 2002


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017